Publicité

2027 : le scénario cauchemar d’un duel Le Pen-Mélenchon

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, ici en 2018, pourraient-ils s'affronter au second tour en 2027 ? Improbable, mais pas impossible....  - Credit:AFP
Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, ici en 2018, pourraient-ils s'affronter au second tour en 2027 ? Improbable, mais pas impossible.... - Credit:AFP

C'est un scénario de politique-fiction que des responsables politiques commencent à évoquer, sous le manteau, en frémissant : et si l'élection présidentielle de 2027 tournait à la catastrophe industrielle avec un match opposant au second tour Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon ?

« Ce serait la peste ou le choléra ! » résume un ancien Premier ministre, surpris que cette hypothèse soit bien souvent écartée d'un revers de main, reléguée au rang de fantasme, quand elle n'est pas franchement raillée. Qui souhaite pimenter son repas familial de fête autour de la dinde de Noël n'aura qu'à poser la question à la tablée : « Et vous, dans ce cas de figure, pour qui voteriez-vous ? Le Pen ou "Méluche" ? » Pugilat assuré.

À LIRE AUSSI Pourquoi Mélenchon ose tout

Certes improbable, ce scénario n'a rien d'impossible sur le papier. En 2017, il avait manqué 618 000 voix au leader des Insoumis pour se qualifier au second tour (il était arrivé en quatrième position derrière François Fillon). En 2022, plus que 421 000 voix (en troisième position, cette fois). Il suffirait dans trois ans et demi que l'on assiste à une multiplication de candidatures à droite, au centre comme à gauche pour que le seuil de qualification au second tour – dont l'étiage tourne traditionnellement autour de 20-25 % – se retrouve mathématiquement diminué.

Les leçons de 2002

Ce fut le cas lors de la présidentielle de 2002, qui vit huit candidats s'affronter à gauche et à l'extrême gauche : le Front nationa [...] Lire la suite