Publicité

2023 : les climatologues ne s'attendaient pas à de telles catastrophes

Plus les années passent et plus les experts semblent pessimistes lorsqu’ils évoquent le réchauffement climatique et ses conséquences sur la planète. En 2023, par exemple, les spécialistes s’attendaient à ce que des records de chaleur soient battus. Comme le rapporte ScienceAlert, une étude annonçait notamment qu’il y avait 99 % de chances que 2023 soit l’année la plus chaude depuis le début des relevés. Malheureusement, les chiffres ont été encore plus alarmants que ceux qui étaient prévus. En effet, des sécheresses, des inondations et de nombreux incendies de forêt ont été recensés tout au long de l’année et dans des pays qui n’y étaient pas préparés. À tel point que Gavin Schmidt, climatologue de la NASA, a révélé avoir été "franchement étonné" par la tournure des événements.

Dans un entretien accordé à l’Agence France-Presse (AFP), Gavin Schmidt a assuré que 2023 n'était pas seulement une année record en matière de chaleur, mais plutôt un "record qui a battu le record précédent avec une marge record". Cela pourrait notamment être dû à El Niño, un phénomène climatique qui se caractérise par des températures anormalement élevées de l'eau dans la partie du Pacifique Sud. "Ce phénomène a perduré jusqu'en mars. Puis, en mai, nous avons commencé à observer le développement d'El Niño, la phase chaude de ce cycle", indique le climatologue de la NASA, avant d’ajouter : "Ce phénomène influe normalement sur les températures de l'année suivante. Il s'agit donc de l'année 2024. Mais ce que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réchauffement climatique : pourquoi la population vivant sur les côtes va vieillir plus vite qu’ailleurs ?
Au Japon, le séisme a été si fort qu'il a baissé le niveau de la mer
Quelles sont les villes les plus froides de France ?
Déchets plastiques : un plastique sur cinq n’est pas recyclé !
À cause du froid, les centrales à charbon qui devaient fermer redémarrent