2022: Attal s’en prend à "l'écologie punitive" de Jadot, qu’il surnomme "Hamon 2.0"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gabriel Attal a affirmé sur France 3 son profond désaccord avec les grandes lignes du programme du candidat des Verts.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a fustigé dimanche certaines propositions du candidat écologiste Yannick Jadot, comme la fin du nucléaire ou le revenu universel, relevant selon lui du Benoît "Hamon 2.0" et de "l'écologie punitive".

undefined

De nouveau désigné candidat des écologistes mardi, Yannick Jadot a présenté plusieurs mesures dans le Journal du dimanche, dont "une sortie du nucléaire en vingt ans" et la création d'"un revenu d'existence" proposé par la finaliste de la primaire Sandrine Rousseau.

"Quand on parle de fin du nucléaire, si on n'avait pas le nucléaire, la facture d'électricité des Français, elle s'envolerait en ce moment", a insisté le porte-parole du gouvernement.

Attal fermement contre l'idée d'un revenu universel

Au sujet de la proposition de revenu universel de Sandrine Rousseau, que Yannick Jadot veut reprendre, Gabriel Attal est "en frontal désaccord avec l'idée qu'il faudrait que les Français qui ne travaillent pas perçoivent la même rémunération des Français qui travaillent".

"On croit à une écologie qui ne consiste pas à punir, à taxer et à sanctionner les Français mais à les aider", a-t-il ajouté. "Si on a multiplié par quatre le nombre de voitures électriques immatriculées, ce n'est pas en créant des taxes et en sanctionnant les Français mais en les accompagnant avec une prime à la conversion".

Yannick Jadot, crédité entre 6 et 9% dans les sondages, doit désormais s'imposer parmi les sept candidats qui sont déjà déclarés à gauche.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - e gouvernement veut "maintenir" la possibilité de recourir au pass sanitaire "jusqu'à l'été" 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles