NASH : plus de 200 000 Français touchés la maladie du soda, fléau de notre jeunesse

La maladie du soda est de plus en plus répandue en France - Getty Images (Getty Images)

Au moins 200 000 Français seraient touchés par une forme sévère de la maladie du foie appelée “NASH”. Il s’agit d’une stéatose hépatique non alcoolique qui peut évoluer en cirrhose voire en cancer.

Si le nom de “NASH” (Non-Alcoholic SteatoHepatitis, ou stéatose hépatique non alcoolique en français) est peu connu du grand public, il s’agit pourtant d’une maladie de plus en plus répandue en France. D’après le site Passeport Santé, plus de 200 000 Français seraient même déjà atteints par une forme sévère de cette pathologie du foie. Celle-ci se caractérise par le dépôt d’une couche de graisse autour du foie, qui peut atteindre, dans les pires cas, jusqu’à 5% de la masse de celui-ci.

Quels sont les symptômes de “Nash” ?

Aussi appelée maladie du soda ou maladie du foie gras, “Nash” est presque impossible à détecter avant plusieurs années et un important niveau de développement de la cirrhose. Selon l’American Liver Association, lorsque celle-ci se révèle, les premiers symptômes peuvent être les suivants : le jaunissement de la peau et des yeux, l’apparition de démangeaisons intenses, un ventre gonflé et des vaisseaux sanguins en forme d'araignée visibles sous la peau. Il se peut aussi que le patient souffre de troubles d’élocution ou de confusion mentale.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Saviez-vous que le NASH est le nouveau fléau de notre jeunesse ?"

Quelles sont les causes de la maladie du soda ?

Cette maladie se développe presque uniquement chez les gros consommateurs de sodas et, plus généralement, de sucres et de graisses. Il est à noter que les personnes souffrant d’obésité sont plus souvent victimes de “Nash” à cause du fait que leur organisme ne sait plus où stocker leur masse graisseuse et se replie donc sur le foie. Enfin, le foie gras peut être provoqué par un diabète.

Quels sont les traitements ?

Il n’existe à ce jour aucun traitement connu pour soigner la stéatose hépatique non alcoolique et il est donc important de s’en prémunir en suivant quelques conseils simples. Le premier d’entre eux est d’avoir une activité physique aussi régulière que possible, idéalement quotidienne. Par ailleurs, il faut évidemment limiter sa consommation de sodas, de sucres et de graisse.

VIDÉO - Pierre Ménès évoque la maladie terrible qui risque de toucher "30% des Français d'ici 10 ans"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles