Publicité

-2°C à Lyon, -5°C à Aurillac... De fortes gelées matinales ce matin, de possibles chutes de neige en plaine jeudi

Vers une fin de semaine extrêmement froide. Comme l'indique Météo-France ce mercredi matin, les températures sont allégrement passées en dessous du 0°C en altitude aux premières heures de la journée.

Symbole de ce froid, les températures relevées en altitude: à 6h du matin, il faisait -22,1°C en haut de l'Aiguille du Midi en Haute-Savoie à 2842 mètres d'altitude, -17,5°C à Tignes en Savoie, -16°C aux Fourgs, à 1138 mètres dans le Doubs, -12,1°C à Barcelonnette, dans les Alpes-de-Haute-Provence ou encore -9,7°C aux Mont-Dore, dans le Puy-de-Dome.

En plaine ce matin, les gelées étaient également fréquentes puisque, toujours selon l'institut météorologique, il fait -5°C à Aurillac, -3°C à Dijon et -2°C à Lyon, La Rochelle, Nancy ou encore Strasbourg.

Partout ailleurs, le ciel sera le plus souvent gris au lever du jour avec des bancs de brouillards parfois givrants plus nombreux de la vallée de la Garonne à la Gironde, Poitou, Pays de la Loire, bassin parisien, Picardie et Champagne où ils pourront être givrants. Quelques flocons pourront venir blanchir les sols le matin jusqu'en plaine des Ardennes à la Lorraine et à la Moselle.

Dans l'après-midi, les maximales iront de 2 à 6 degrés sur le nord-est, 5 à 10 sur le reste de la moitié nord, 9 à 15 sur la moitié sud et jusqu'à 17 à 18 sur le littoral est de la Corse.

En fin d'après-midi une aggravation pluvieuse rentrera par le nord de l'Aquitaine et s'enfoncera rapidement vers le massif central puis les Alpes qu'elle atteindra en soirée avec des chutes de neige sur les Alpes du nord et centrales à partir de 800-1000 m. Dans le même temps le ciel se couvrira autour du golfe du Lion et restera très nuageux sur le reste de l'Occitanie.

De la neige à venir?

En ce qui concerne les jours à venir, l'incertitude règne et les différents modèles météorologiques sont en désaccord. Selon Météo-France, il semblerait qu'un épisode pluvio-neigeux touche bien la zone allant de la Normandie au bassin parisien, dans la nuit de jeudi à vendredi, avant de toucher le Grand Est vendredi matin.

Les prévisions n'écartent pas la possibilité de plusieurs centimètres de neige au sol dans ces zones, mais tout va dépendre du positionnement de la zone de contact entre l'air froid et les précipitations. De nouvelles prévisions sont à attendre à ce sujet au cours de la journée de mercredi.

Article original publié sur BFMTV.com