Publicité

1er mai : Darmanin dévoile le nombre d'interpellations et de policiers blessés

Un total de 540 personnes ont été interpellées en France, dont 305 à Paris, lors des manifestations du 1er-mai, a dit mardi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, ajoutant que 406 policiers et gendarmes ont été blessés sur le territoire national.

Dans la capitale, 259 policiers et gendarmes ont été blessés, a précisé le ministre, interrogé sur BFMTV. "Il faut avoir les sanctions pénales les plus fermes contre ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre", a-t-il ajouté, appelant à une "loi anti-casseurs".

Pas de pronostic vital engagé

En France, "61 manifestants ont été blessés, dont 31 à Paris", a ensuite ajouté Gérald Darmanin. Parmi les policiers et gendarmes blessés, "trois sont dans une situation extrêmement difficile, même si leur pronostic vital n'est pas engagé", a détaillé le ministre. Le policier ayant reçu un cocktail Molotov dans la manifestation parisienne "a été brûlé au visage, il est encore hospitalisé", a-t-il ajouté.

"Où est la condamnation de M. (Jean-Luc) Mélenchon contre l'attaque de ce policier ?", a ensuite lancé Gérald Darmanin, en s'en prenant à plusieurs reprises au leader de la France Insoumise, l'accusant de ne pas assez condamner les violences. "Son silence le rend complice", a encore affirmé le ministre.


Retrouvez cet article sur ParisMatch