Publicité

1er-Mai : Élisabeth Borne juge "inacceptables" les "scènes de violences" en marge des manifestations

La Première ministre a également salué "un moment de mobilisation et d’engagement responsables" dans de "nombreuses villes de France".

La mobilisation en cette journée de 1er-Mai a été particulièrement forte ce lundi. Dans un tweet, Élisabeth Borne a salué "un moment de mobilisation et d’engagement responsables" dans de "nombreuses villes de France".

La Première ministre a néanmoins dénoncé "les scènes de violence en marge des cortèges en sont d’autant plus inacceptables", apportant également son soutien aux forces de l'ordre.

Importante mobilisation

Selon le ministère de l'Intérieur, 782.000 personnes ont manifesté ce lundi partout en France. La CGT avait annoncé plus tôt dans la journée la mobilisation de 2,3 millions de personnes.

Dans plusieurs villes comme à Nantes, Paris ou encore Lyon, des tensions ont éclaté en marge des cortèges. Les forces de l'ordre ont procédé, selon un bilan toujours provisoire, à 180 interpellations à 17 heures partout en France, indique le ministère de l'Intérieur. Plusieurs policiers et manifestants ont été blessés lors de ces violences.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - 1er-Mai : 550 000 manifestants à Paris selon la CGT