16 déplacements en un mois : comment Jean Castex veut occuper le terrain

·1 min de lecture

Depuis son entrée en fonctions, le 3 juillet, Jean Castex a multiplié les déplacements. Pas question pour le Premier ministre de donner aux Français l'image d'un chef de gouvernement en vacances. Au contraire, il veut montrer qu'il est sur le pont, qui plus est en période de crise sanitaire. Après Lille et Roubaix lundi, Jean Castex se rendra dans le Cher et la Nièvre ce mercredi en soutien à la filière viticole. "Ce sont les gens sur le terrain qui savent ce qu'il y a lieu de faire. Il faut aller à la rencontre des gens, savoir écouter", expliquait-il dans le JDD

Lors de sa déclaration de politique générale à l'Assemblée nationale le 15 juillet, le Premier ministre a prononcé 22 fois le mot "territoires" ; 24 fois le lendemain au Sénat.

Lire aussi - Jean Castex au JDD : "Je suis opérationnel 24 heures sur 24"

Un déplacement tous les deux jours

En un mois, le locataire de Matignon a fait 16 déplacements (en comptant celui de mercredi), dont huit en région parisienne. Jean Castex s'est également rendu à Dijon, Nantes, Besançon, Nice, Bourg-en-Bresse, Lille et Roubaix, ainsi qu'en Guyane. Sans compter les rencontres - avec les citoyens de la Convention pour le climat par exemple -, les réunions avec les partenaires sociaux et les accords signés à Matignon (Ségur de la santé). 

carte-castex
carte-castex

...
Retrouvez cet article sur LeJDD