Publicité

13°C à Paris, 15 en Bretagne: après le froid, le thermomètre va fortement remonter la semaine prochaine

Des températures qui vont faire un grand écart. Après une semaine marquée par la neige, la pluie verglaçante, et un froid intense, avec jusqu'à -14,6°C relevés ce matin à Arras, un redoux spectaculaire est attendu la semaine prochaine sur tout le pays. Et ce, dès dimanche 21 janvier. Les températures vont s'envoler bien au-dessus des normales de saison.

Le vent froid du nord, arrivé de Scandinavie "va complètement changer de direction", explique la journaliste météo Virginie Hilssone-Levy sur BFMTV.

"On va passer d'un vent de nord à un vent d'est à sud-ouest avec un air très doux qui va envahir l'ensemble du territoire", précise-t-elle.

Un air doux qui va donc d'abord s'installer sur la Bretagne où 13°C sont attendus dimanche, tout comme à Marseille et Nice, avant de se répandre sur le territoire. Entre dimanche et lundi, les températures tourneront autour des 12°C pour de nombreuses villes dans l'Hexagone. Soit une hausse des températures, comparés à la semaine dernière dans le nord de la France notamment, de 10 à 15°C.

19°C à Perpignan ce mercredi

Alors qu'il fait 3°C à Lille ce vendredi, il fera 10°C lundi. De même à Paris, il fera 10°C dimanche et 11°C lundi. 15°C sont attendus à Biarritz. De même à Bordeaux lundi après avoir été à 11°C dimanche.

Pour exemple, les normales de saison pour Lille et Paris sont respectivement de 6 et 7°C.

Les températures stagneront mardi avant de remonter encore d'un cran mercredi. 12°C à Strasbourg, 14°C à Bourges, 15°C à Brest, 16°C à Lyon et Bordeaux, 17°C à Marseille, 18°C à Tarbes... D'après les prévisions de Météo-France, le thermomètre le plus haut est attendu à Perpignan avec 19°C.

La moyenne nationale ce mercredi sera de 12°C note Le Parisien.

"Ce ne sont pas des températures inédites pour un mois de janvier, mais c’est assez remarquable. À titre de comparaison, le 1er janvier nous avons battu le record de chaleur pour un mois de janvier, et la moyenne nationale était à 13 degrés", leur a expliqué Tristan Amm, prévisionniste pour Météo France.

Des températures élevées qui sous l'effet du changement climatique vont devenir de plus en plus fréquentes.

Article original publié sur BFMTV.com