Publicité

12 conseils pour éviter (ou soulager) l'indigestion

Pensez à boire beaucoup d'eau

C'est bien connu, l'alcool donne soif, et pas seulement aux alcooliques, mais parce qu'il déshydrate. Boire beaucoup d'eau avant d'en consommer, pendant et après, va limiter cette déshydratation et accroître légèrement l'élimination de l'alcoolémie par les reins, ce qui permet d'atténuer les effets secondaires. Sans compter qu'alterner avec de l'eau durant le repas amène à étaler les prises d'alcool, ce qui réduit le risque d'ivresse. Pour contrer l'acidité déclenchée par l'alcool, on recommande notamment des eaux bicarbonatées, type St-Yorre.

Pensez à toujours mettre deux verres par convive sur la table, un pour l’eau, l’autre pour le vin. Cela permet de ne boire le vin qu’avec parcimonie, pour l’accord avec les mets. Et si vous êtes invitée et qu’il n’y a qu’un seul verre à table, gardez avec vous votre verre d’apéritif, il vous servira pour l’eau pendant le repas.

>> Terminez les repas avec une infusion. Que ce soit une infusion de romarin ou de menthe poivrée, les tisanes digestives contribuent à digérer plus facilement, en soutenant la vésicule et en aidant le foie à se détoxifier.

Jamais d'alcool le ventre vide

Une ancienne idée reçue recommande d'avaler une cuillerée d'huile d'olive ou de gober un œuf cru afin de tapisser la paroi de l'estomac avant d'absorber de l'alcool. Cette théorie n'a jamais été démontrée. En revanche, on sait que la présence de nourriture dans l'estomac - que ce soit (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Faire du sport : la bonne résolution de 2023 !
L'indemnisation des victimes de l'amiante va augmenter en 2023
CBD : le Conseil d'Etat autorise finalement la vente de fleurs et de feuilles en France
Alzheimer : des chercheurs mettent au point un test sanguin pour diagnostiquer plus facilement (et plus tôt) la maladie
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce jeudi 29 décembre 2022 : courbes, décès, les infos du jour en direct