Publicité

10 011 € à débourser à cause d'un moteur HS à 66 600 km !

Le premier contact entre Éric P, un fidèle lecteur d'Auto Plus originaire de Vitry-sur-Seine (94), et le groupe britannique Jaguar-Land Rover date de 2012. À l'époque, notre lecteur acquiert un Range Rover Evoque neuf. Tout début 2019, il renouvelle l'expérience en optant, cette fois-ci, pour un Jaguar F-Pace 2.0 D 180, immatriculé pour la première fois au printemps 2017. Ce SUV lui est livré avec une garantie qui court jusqu'en janvier de cette année. Durant ce laps de temps, Éric n'a rien à reprocher à sa nouvelle acquisition. Les problèmes surviennent quelques semaines plus tard, alors que l'auto affiche 66 600 km. Le F-Pace tombe en panne et est rapatrié chez le concessionnaire...

Une facture astronomique !

La cause du dysfonctionnement est rapidement identifiée. Le taux de compression du cylindre 3 est anormalement bas. Le moteur mais aussi le turbocompresseur sont à remplacer. Et le devis établi par le représentant de la marque atteint des sommets : 16 676 € ! En bon professionnel, le concessionnaire atout de même pris soin d'interroger Jaguar quant à une possible prise en charge de cette avarie, survenue tout juste deux mois et demi après la fin de la garantie. Le devis est ramené à 10 011 € après un accord de participation de 40 % de la marque. Déçu par cette offre, Eric contacte lui-même Jaguar et exige 80 % de rabais. On lui fait alors comprendre qu'il devrait s'estimer heureux d'avoir obtenu ces 40 %.