1 femme sur 2 a déjà été gênée par son sexe

36 % des Françaises ont déjà été complexées par leur sexe. C'est l'enseignement d'une étude récente, qui révèle que les films pornographiques ne seraient pas étrangers à cette gêne.

En France, en 2016, 4600 femmes ont eu recours à une nymphoplastie -opération de chirurgie esthétique visant à modifier les lèvres génitales- contre 1839 en 2010*, soit une augmentation de 143 %. Des chiffres alarmants qui révèlent que les Françaises sont de plus en plus complexées par leur sexe. La faute aux dictats des vulves parfaites présentées dans les films pornographiques, selon une Française sur 2, mais également à la pression globale de la société, selon 54 % d'entre elles. Des chiffres révélés par Essity Intimate Care Survey France** et récemment relayés par la marque Nana, qui appartient au groupe international d'hygiène et de santé.

A découvrir également : Qu'est-ce qui complexe les hommes et les femmes au lit ?

Et même si toutes les femmes ne recourent - heureusement ! - pas à la chirurgie intime, 36 % des Françaises ont déjà ressenti une gêne face à leur vulve. Vulve dont 62 % des Françaises ne savent pas bien ce qu'elle désigne -à savoir l'ensemble des organes génitaux externes, comprenant les grandes lèvres, les petites lèvres, le clitoris, le mont de Vénus, le vestibule du vagin, le bulbe du vestibule et les glandes de Bartholin. Logique, alors que 77 % d'entre elles souhaitent qu'elle soit mieux représentée dans la culture.

*données fournies par la Société françaises des chirurgiens esthétiques plasticiens
**é...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles