Ôtez-moi d’un doute (France 2) "Cécile de France et François Damiens étaient très complices dans leur jeu"

L’histoire de cet homme partant à la recherche de son père biologique vous aurait été inspirée par le témoignage d’un ami…

Carine Tardieu : J’ai rencontré cet homme, un Breton, lors d’un déjeuner chez des amis à la campagne. À 40 ans, il a perdu sa mère et les langues se sont déliées dans sa famille. Il a appris que son père n’était pas son géniteur. Il a alors payé un cabinet de détectives privés pour retrouver sa trace. Et, le plus incroyable, c’est que les fins limiers se sont trompés, en lui dénichant un père qui n’était pas le sien. J’ai romancé cette histoire pour en faire un film.

À lire également

PHOTOS - Andrew Lincoln, Kristen Stewart...Quand les productions françaises s'offrent des stars internationales

Qu’est-ce qui a motivé votre choix de confier les rôles principaux à Cécile de France et à François Damiens ?

François me semblait idéal pour incarner le démineur Erwan Gourmelon, qui porte en lui un mélange de force et de fragilité, avec un côté « petit garçon » qui affleure. Cécile, elle, est une immense actrice, à la fois sensible, touchante et d’un grand professionnalisme : devant la caméra, c’est une machine de guerre. Elle était parfaite pour le rôle d’Anna, médecin de campagne.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles