Publicité

Être enterré à côté de Marx, c’est possible moyennant finances

La marchandisation post mortem de Karl Marx continue. La tombe du philosophe allemand – qui repose dans le cimetière de Highgate, dans le nord de Londres, depuis sa mort dans la capitale britannique, en 1883 – faisait déjà l’objet de polémiques récurrentes, en raison de l’aspect mercantile pris par sa dernière demeure (son accès est en effet payant). Désormais, il faudra débourser 25 000 livres (29 101 euros) pour être inhumé à proximité de l’auteur du Capital (1867), rapporte le quotidien The Daily Telegraph.

“Le cimetière de Highgate fait de la place pour proposer de coûteuses sépultures à proximité de la tombe de Karl Marx, sur des mètres carrés particulièrement convoités par les communistes”, continue le journal conservateur. Le cimetière, administré par une organisation à but non lucratif, a bénéficié d’un apport de 100 000 livres issu de la Loterie nationale, qui finance, un peu à la manière d’un Loto du patrimoine en France, des projets locaux en plein air.

Pas le même prix pour tous

Une manne bienvenue dans un cimetière notoirement surpeuplé qui compte 53 000 tombes avec, en plus de Karl Marx, de grands noms tels que George Michael et George Eliot. “Une loi de 2022 a donné l’autorisation au cimetière de vider d’anciennes concessions et de faire de la place pour de nouvelles inhumations – activité qui représente près de la moitié de ses revenus, l’autre moitié provenant essentiellement des billets achetés par les visiteurs”, résume le quotidien.

Les autres concessions ouvertes grâce à ces financements ne seront pas au même prix que les emplacements “privilégiés” auprès de Karl Marx mais restent dispendieuses. Comptez 5 000 livres (5 832 euros) pour inhumer une urne funéraire quand la même cérémonie revient à 1 545 livres (1 803 euros) dans le cimetière de Gap Road, à Merton, dans le sud-ouest de Londres, remarque The Guardian.

Le journal de centre gauche adopte, par ailleurs, un ton acerbe pour évoquer la grille tarifaire proposée par le cimetière de Highgate. “Même un communiste du XXIe siècle – version de luxe entièrement automatisée – ne pourrait trouver une raison valable de faire une telle dépense”, peste le titre avant de regretter que “la tombe de Karl Marx [soit] devenue une attraction touristique et une provocation”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :