Évolution. L’expérience ratée des premiers dinosaures ailés

New Scientist (Londres)
·1 min de lecture

Mal équipés pour le vol et donc peu doués pour rester dans les airs, les premiers dinosaures dotés d’ailes n’ont pas survécu.

Les premiers dinosaures ayant décollé ne sont pas allés bien loin. Du moins, en termes d’évolution. Leurs ailes étaient constituées d’une membrane de peau semblable à celle des chauves-souris, mais ils volaient très mal et ont été supplantés par les oiseaux. C’est en tout cas ce que suggère une étude parue le 22 octobre dans la revue iScience.

Une équipe internationale s’est penchée sur les fossiles de deux étranges petits spécimens, Yi qi et Ambopteryx longibrachium, pour analyser leur capacité à s’élever dans les airs et parcourir de longues distances. Le constat est sans appel : ces animaux n’étaient pas doués pour voler. “Ils étaient mal équipés pour le vol plané, d’où leur extinction”, explique au New Scientist Alexander Dececchi, de l’université Mount Marty (aux États-Unis), premier auteur de l’étude.

À lire aussi: Paléontologie. Un “dragon ailé” découvert en Chine

Les oiseaux qui peuplent aujourd’hui nos cieux ont évolué à partir des dinosaures, et on pensait qu’une seule branche évolutive avait acquis la capacité de voler. Mais la découverte en Chine, en 2015 puis en 2019, de fossiles de ces nouvelles espèces, Yi qi et Ambopteryx longibrachium, qui vivaient il y a 160 millions d’

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :