Publicité

"Un événement religieux": des prisonniers américains demandent à pouvoir observer une éclipse solaire

Une éclipse totale doit traverser l'Amérique du Nord l'après-midi du lundi 8 avril. Un événement que souhaitent vivre six prisonniers de l'État de New York, interdits de sortir dans la cour de leur établissement pénitentiaire.

Six prisonniers de l'Etat de New York ont demandé à la justice américaine d'intervenir pour autoriser leurs geôliers à les laisser sortir dans une cour pour observer l'éclipse solaire lundi, sans quoi leur liberté religieuse serait selon eux bafouée.

Dans l'après-midi du lundi 8 avril, une éclipse totale doit traverser l'Amérique du Nord, un évènement rare qui suscite beaucoup d'excitation aux Etats-Unis: hôtels complets depuis des mois, avions commerciaux spéciaux, distribution de lunettes de protection, etc. Et six prisonniers veulent, eux aussi, participer à la fête.

"Un événement d'une grande signification religieuse"

Face à un refus ferme de l'administration pénitentiaire, ils ont déposé vendredi leur requête auprès de la justice fédérale.

"Chacun a exprimé sa forte croyance religieuse selon laquelle l'éclipse de soleil d'avril est un événement religieux qui doit être observé, sur lequel ils doivent s'interroger, afin de pouvoir pratiquer leur foi", relève notamment la plainte.

Tous "verraient leurs droits constitutionnels à pratiquer leur religion violés" si l'administration pénitentiaire de l'Etat de New York ne revenait pas sur sa décision d'interdire toute sortie hors cellule lundi de 14h à 17h, précisément durant l'éclipse, estiment les détenus.

L'instigateur de la plainte, qui multiplie les initiatives depuis janvier pour voir l'éclipse, se dit athée, mais voit tout de même dans cet événement astronomique "un événement d'une grande signification religieuse".

L'interdiction justifiée pour des raisons de "sécurité"

Un plaignant musulman cite des passages de textes sacrés, deux chrétiens mentionnent un extrait de la Bible faisant allusion à une éclipse, un autre encore se déclare de la religion santeria, issue des Caraïbes.

L'interdiction de sortir dans la cour durant l'éclipse est justifiée par des raisons de "sécurité", insiste l'administration pénitentiaire dans un communiqué, ajoutant que des lunettes spéciales seront distribuées pour les gardiens et les détenus, si ceux-ci peuvent voir le ciel depuis leur cellule.

Au total, environ 32 millions de personnes vivent sur le trajet d'obscurité totale, là où l'éclipse totale sera visible, selon la Nasa. Et les scientifiques seront à pied d'oeuvre pour récolter de précieuses données.

Article original publié sur BFMTV.com