Publicité

Cette étoile ne devrait pas exister : « Nous n’avons jamais rien vu de tel »

Baptisée « Barbenheimer » en clin d’œil au phénomène pop culture de l’été 2023, cette étoile primitive était si massive qu’elle aurait dû s’effondrer en un trou noir. En lieu et place, elle a généré une supernova improbable, qui a donné naissance à une étoile tout aussi stupéfiante.

« Nous n’avons jamais rien vu de tel », s’étonne l’astrophysicien Alex Ji. Avec son équipe, ils ont découvert une étoile dont la composition est étrange — tellement étrange qu’elle semble être le résultat d’une étoile précédente encore plus bizarre.

En analysant le spectre de cette étoile (poétiquement nommée J0931+0038), le résultat s’est avéré « stupéfiant », puisque les proportions chimiques ne sont pas les bonnes. Trois particularités, prises ensemble, sont considérées comme fortement improbables pour une « recette » stellaire :

  • Un excès d’éléments lourds comme le strontium et le palladium ;

  • Un excès d’éléments proches du fer — nickel, zinc ;

  • Inversement, de faibles quantités d’éléments impairs du tableau périodique.

La composition de cette étoile ne semblait pas possible... // Source : University of Chicago/SDSS-V/Melissa Weiss
La composition de cette étoile ne semblait pas possible... // Source : University of Chicago/SDSS-V/Melissa Weiss

La composition de cette étoile ne semblait pas possible… // Source : University of Chicago/SDSS-V/Melissa Weiss

« Nous voyons parfois une seule de ces caractéristiques à la fois, mais nous ne les avons jamais vues toutes ensemble dans une même étoile », détaille Jennifer Johnson, co-autrice de ces travaux. L’étude qui en découle,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : University of Chicago/SDSS-V/Melissa Weiss