"Nous nous étions déjà croisés" : Pauline et Damien (Mariés au premier regard) font des révélations

Lundi 13 juin, M6 a diffusé un épisode inédit de Mariés au premier regard 2022. L'occasion de retrouver Damien (37 ans, conseiller commercial en automobile) et Pauline (33 ans, infirmière libérale), compatibles à 77%. Les deux candidats ont fait face aux experts Estelle Dossin et Pascal de Sutter pour annoncer leur décision finale. Et bonne nouvelle, ils ont pris la décision de rester mariés. Au lendemain de la diffusion, TV Mag a dévoilé une interview des tourtereaux.

Le charmant brun a confié à nos confrères qu'il avait postulé lors de la diffusion de la saison 4, en 2020. Mais à l'époque, aucune compatibilité assez forte ne lui avait été trouvée. "J'ai relancé les équipes de l'émission un an plus tard et, en parallèle, mon père avait pris l'initiative de m'inscrire sans me le dire. C'était assez marrant", a précisé Damien à TV Mag. De son côté, Pauline s'est inscrite un soir où elle n'avait pas vraiment le moral. Mais ce n'est qu'un an plus tard que la production l'a contactée pour participer. "Je ne m'y attendais plus du tout. Mon profil a été repêché dans les oubliettes du casting de la saison 5", s'est-elle amusée.

Finalement, c'est comme si le destin les avait réunis au bon moment puisqu'ils ont eu un véritable coup de foudre. Et ils ont bien vite constaté que des proches à eux se connaissaient déjà. En effet, lors du mariage à Gibraltar, Damien a...

Lire la suite


À lire aussi

Frédérick (Mariés au premier regard) "écoeuré" par Emilie : révélations sur son comportement en off
Pauline (Mariés au premier regard) et Damien, déjà bientôt un bébé ? Ils ont la pression...
Emilie (Mariés au premier regard) : Frédérick fait des révélations sur le comportement de son père au mariage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles