États-Unis: le tireur de la tuerie du 4-Juillet inculpé de 117 chefs d'accusation

Fusillade près de Chicago - AFP
Fusillade près de Chicago - AFP

L'auteur de la tuerie près de Chicago qui a fait sept morts et plus de 30 blessés lors de célébrations de la fête nationale américaine début juillet, a été inculpé ce mercredi de 117 chefs d'accusation, a annoncé le procureur en charge du dossier.

Robert Crimo, 21 ans, avait tiré sur la foule avec un fusil semi-automatique depuis le toit d'un commerce, au moment où le défilé du 4-Juillet venait de débuter à Highland Park, ville huppée de la banlieue de Chicago, dans l'Illinois (centre des États-Unis).

L'attaque, précédée de plusieurs massacres lors des mois précédents, dont celui de 19 enfants et deux enseignantes dans une école du Texas, ou de dix Afro-Américains dans un supermarché de l'État de New York, avait choqué une nouvelle fois l'Amérique.

"Notre enquête se poursuit"

Les charges retenues ce mercredi par un grand jury incluent 21 chefs d'accusation pour homicide (trois pour chaque personne tuée), 48 pour tentative de meurtre et 48 pour violence aggravée avec usage d'une arme à feu, soit un "pour chaque victime touchée par une balle ou un fragment de balle", détaille le communiqué du procureur Eric Rinehart.

"Notre enquête se poursuit", a indiqué ce dernier, notant que les autorités "travaillent jour et nuit pour aider ceux qui ont été touchés par ce crime".

Robert Crimo comparaîtra le 3 août pour se voir notifier les chefs d'accusation qui lui sont reprochés, et non le 28 juillet comme précédemment annoncé.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles