États-Unis. Le Sénat confirme la juge Barrett à la Cour suprême, une “victoire” pour Trump

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

La confirmation de la juge de 48 ans consolide la majorité conservatrice au sein de la haute cour et offre une victoire à Donald Trump, à huit jours de l’élection présidentielle.

Huit jours à peine avant le scrutin présidentiel du 3 novembre, le Sénat américain a offert “une victoire” à Donald Trump, écrit le New York Times : par 52 voix contre 48, la chambre haute a confirmé lundi la nomination de la juge conservatrice Amy Coney Barrett à la Cour suprême des États-Unis. Ancrant “à droite” la haute plus haute juridiction du pays, avec cette nouvelle majorité de six juges conservateurs sur les neuf que compte la cour, nommés à vie.

“Les républicains ont massivement soutenu la candidate du président en dépit des objections des démocrates”, raconte le Wall Street Journal. De fait, tous les républicains, sauf la sénatrice du Maine Susan Collins, ont voté “Yea” (oui), les démocrates préférant le “Nay” (non). “C’était la première fois en cent cinquante et un ans qu’une juge était confirmée sans un seul vote du parti minoritaire, ce qui montre à quel point la guerre de plusieurs décennies menée à Washington pour les nominations judiciaires est devenue amère”, relève le New York Times.

“J’aime la Constitution”

Amy Coney Barrett a dans la foulée prêté serment face au juge conservateur de la Cour suprême Clarence Thomas, lors d’une cérémonie nocturne à la Maison-Blanche, rapporte CNN. Elle a assuré qu’elle ferait son travail “indépendamment” des courants politiques et de ses préférences personnelles :

Le serment que j’ai solennellement prêté ce soir

[...] Lire la suite sur Courrier international