Publicité

Les États-Unis rendent hommage à l'ex-Première dame Rosalynn Carter, morte à l'âge de 96 ans

Jimmy Carter a assisté ce mardi à Atlanta à un dernier hommage à sa femme et ancienne Première dame des États-Unis Rosalynn Carter, morte il y a plus d'une semaine à l'âge de 96 ans, aux côtés du président Joe Biden.

L'ancien président de 99 ans, traité en soins palliatifs depuis février, est arrivé dans l'église poussé dans un fauteuil roulant, le visage émacié, pour l'une de ses très rares apparitions publiques récentes.

Il a été placé au premier rang aux côtés du président Biden, de l'ancien président Bill Clinton et des cinq Premières dames américaines encore vivantes (Jill Biden, Laura Bush, Hillary Clinton, Michelle Obama et Melania Trump), ainsi que des 11 petits-enfants et 14 arrière-petits-enfants du couple Carter.

"Ma mère a été la colle qui a tenu notre famille unie", a déclaré pendant la cérémonie James Carter, l'un des fils de Rosalynn et Jimmy Carter.

Un engagement pour la démocratie et les droits humains

Leur fille, Amy Lynn Carter, a lu une lettre de son père dédiée à sa mère Rosalynn et écrite il y a 75 ans, lorsque l'ancien président, aujourd'hui incapable de parler, servait dans la marine: "Pendant mon absence, j'essaie de me convaincre que tu n'es pas, que tu ne peux pas être aussi douce et belle que dans mes souvenirs. Mais quand je te vois, je tombe à nouveau amoureux de toi."

Jimmy et Rosalynn Carter se sont mariés en 1946 et ont formé un couple inséparable autant dans la sphère publique que privée.

Rosalynn Carter s'est distinguée tout au long de sa vie par son engagement pour la démocratie, les droits humains et les questions de santé.

Elle s'est impliquée dans les campagnes et le parcours politique de son mari, jusqu'à participer "aux réunions de cabinet et aux principaux briefings" lorsqu'il était président entre 1977 et 1981, selon le site officiel de la Maison Blanche.

"Rosalynn a été ma partenaire sur un pied d'égalité dans tout ce que j'ai accompli", avait déclaré Jimmy Carter, prix Nobel de la Paix, après le décès de sa femme.

Article original publié sur BFMTV.com