Publicité

États-Unis: la pluie offre un bref répit aux pompiers face au plus grand incendie de l'histoire du Texas

Le plus grand incendie de l'histoire du Texas, baptisé le "Smokehouse Creek Fire" et qui a déjà fait deux morts, est désormais contenu à 15% vendredi, et a cessé provisoirement de s'étendre grâce à des précipitations la veille, selon les autorités locales.

L'incendie fait toujours actuellement plus de 430.000 hectares, mais il a en grande partie "reçu des précipitations hier et il n'y a pas eu de progression du feu", a écrit l'Office des forêts du Texas vendredi sur X.

"Les équipes vont se concentrer sur la limite nord du feu et les zones autour des zones construites", a-t-il ajouté.

Le feu ravivé ce week-end?

Le répit pourrait toutefois n'être que de courte durée. "Des conditions propices aux feux devraient faire leur retour en milieu de journée samedi" et dimanche, ont déclaré les services météo locaux (NWS Amarillo), notamment en raison d'une végétation très sèche et des vents.

Trois autres incendies, plus petits, sont également actifs dans cette région du nord du Texas, située près de la ville d'Amarillo. Le plus grand de ces trois autres feux, le "Windy Deuce Fire", fait environ 57.000 hectares et est contenu à 55%.

Les médias locaux ont rapporté deux morts: une grand-mère de 83 ayant péri dans l'incendie de sa maison dans la petite ville de Stinnett, et une femme de 44 ans décédée après avoir été grièvement blessée quand le camion qu'elle conduisait s'est retrouvé cerné par les flammes.

Incendie "très dangereux"

Aucune évacuation n'était en cours jeudi dans le comté d'Hutchinson, où se trouve la ville de Stinnett, selon les autorités locales.

"Le Texas continue de renforcer ses moyens en hommes et en matériel pour combattre cet incendie très dangereux", a déclaré jeudi sur X le gouverneur de l'Etat, Greg Abbott, en remerciant les pompiers qui travaillent "24 heures sur 24 pour protéger les Texans".

Le "Smokehouse Creek Fire" s'étend par ailleurs désormais également dans l'Etat voisin de l'Oklahoma.

Le président Joe Biden, en visite électorale au Texas jeudi, a affirmé à la presse qu'environ 500 fonctionnaires fédéraux s'activaient pour lutter contre les incendies, en plus des pompiers locaux.

Article original publié sur BFMTV.com