Publicité

États-Unis: des parlementaires accusent le renseignement de cacher des informations sur les ovnis

Le sujet est sur le devant de la scène dans le pays depuis qu'un ancien officier du renseignement a récemment affirmé que l'armée américaine détenait des véhicules extraterrestres.

Un groupe bipartisan de parlementaires américains affirme que les services de renseignements dissimulent des informations au sujet des ovnis et cherchent à entraver la diffusion de ces données au public, rapportent plusieurs médias américains.

Lors d'une conférence de presse donnée à Washington ce jeudi 30 novembre, ils demandent un accès plus facile aux informations relatives aux ovnis et que cela soit inscrit dans le projet de loi annuel sur la politique de défense, actuellement en cours de finalisation.

Ils dénoncent un manque de transparence

Le groupe de parlementaires, dirigé par la députée républicaine Anna Paulina Luna, soutient notamment que le Pentagone et d'autres agences fédérales devaient fournir au Congrès (le Parlement), ainsi qu'au peuple américain, davantage de réponses sur les ovnis.

"Le peuple américain n'est pas stupide, nous pouvons gérer ces informations. D'autres pays ont déclassifié des informations similaires et il est temps que les États-Unis fassent de même", a déclaré Anna Paulina Luna.

Le sujet des preuves de vie extraterrestre est revenu sur le devant de la scène cette année, alors que l'ancien militaire et agent du renseignement David Grusch a accusé les États-Unis de dissimuler des informations importantes. Selon lui, les autorités du pays détiendraient des engins d'origine "non humaine"

"Depuis le début de mon mandat, il est devenu très clair et évident qu'il y a une tentative apparente et orchestrée de refuser cet accès, et il semble que cela vienne du renseignement", a également affirmé Anna Paulina Luna.

"L'obstruction pique l'intérêt"

Ces doutes et demandes émanent également d'élus démocrates, à l'instar du député de Floride Jared Moskowitz. "Pourquoi les responsables des commissions, que ce soit à la Chambre ou au Sénat, s'opposent-ils à la divulgation de ces informations?", a-t-il interrogé, dans des propos rapportés par Politico.

"Il ne s'agit pas de savoir s'il y a ou non des extraterrestres", a-t-il ajouté, mais de connaître les réponses aux questions sur les ovnis. "Le problème, c'est que lorsque nous posons ces questions, au lieu de nous fournir des informations qui prouveraient que c'est faux, ils font de l'obstruction et c'est ce qui pique l'intérêt.

"Qu'il s'agisse de petits hommes verts, de technologie américaine ou, pire encore, de technologie du Parti communiste chinois, nous devons savoir", a affirmé ensuite un autre élu.

Un amendement a par ailleurs été déposé à la Chambre des représentants exigeant que la déclassification des dossiers relatifs aux ovnis soit inclus dans la loi annuelle sur la politique de défense.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Des habitants filment un ovni lumineux en Californie