Publicité

États-Unis : un missile nucléaire inactif retrouvé dans le garage d'un habitant situé près de Seattle

Une roquette produite dans les années 1950 et semblable à celles utilisées pendant la guerre froide a été retrouvée chez un Américain vivant près de Seattle. Une découverte rare.

De quoi donner des sueurs froides à tout un quartier. Un missile nucléaire a été découvert mercredi 31 janvier dans le garage d'un habitant de la ville de Bellevue, près de Seattle, dans l'État de Washington, rapporte la police locale. Une découverte très rare. L'engin est heureusement inactif.

Une roquette des années 1950

Mercredi soir, la police de Bellevue reçoit un appel téléphonique inhabituel de la part du musée national de l'US Air Force, situé dans l'État de l'Ohio. Ce dernier assure qu'un habitant souhaite faire don d'un objet militaire.

Dépêchée sur place, l'équipe de déminage découvre dans le garage de cet intrigant donateur qu'il s'agit d'un "Douglas AIR-2 Genie", soit une roquette air-air à charge atomique qui avait été développée par les États-Unis pendant la seconde moitié des années 1950 pour être employée pendant la guerre froide. Un engin potentiellement capable de provoquer d'importants dégâts.

Mais bonne nouvelle, l'appareil est retrouvé sans ogive, cette partie du missile qui contient la charge explosive. Le missile ne s'avère donc pas dangereux et aucune évacuation n'est menée dans la ville de Bellevue.

"Pas grave du tout"

"Nous pensons qu'il faudra beaucoup de temps avant de recevoir à nouveau un appel comme celui-ci", plaisantent sur les réseaux sociaux les policiers de Bellevue en légende du cliché du missile, reprenant les paroles de la chanson Rocket Man d'Elton John.

Le porte-parole du département de police de Bellevue, Seth Tyler, se veut rassurant. L'engin est "essentiellement un réservoir d'essence pour le carburant d'une fusée", déclare-t-il auprès de la BBC, qualifiant l'incident de "pas grave du tout".

"Un membre de notre équipe de déminage m'a demandé pourquoi on publiait un communiqué de presse sur un morceau de métal rouillé", ajoute-t-il.

Le propriétaire "irrité" par l'ampleur prise par cette affaire

Le propriétaire de l'engin s'est dit "extrêmement irrité" par l'ampleur prise par cette découverte, indique la police, qui précise que l'homme préfère rester anonyme.

Ce dernier affirme que le missile appartenait à son voisin, aujourd'hui décédé. Selon lui, il l'avait acheté pendant une vente aux enchères.

"Comme l'objet était inactif et que l'armée n'a pas demandé sa restitution, la police a laissé l'objet au voisin pour qu'il soit restauré et exposé dans un musée", précisent les forces de l'ordre.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Pays-Bas : une capsule temporelle centenaire retrouvée sous la statue d'un roi