Publicité

États-Unis : une mère reconnue coupable d'"homicide involontaire" après une fusillade commise par son fils

Une femme a été reconnue coupable d'"homicide involontaire" après une fusillade commise en 2021 par son fils. Le lycéen avait reçu de ses parents en cadeau l'arme utilisée lors de la tuerie.

La mère d'un adolescent américain auteur en 2021 d'une fusillade mortelle dans son lycée d'Oxford (Michigan) avec une arme offerte par ses parents a été reconnue coupable d'homicide involontaire, ce mardi 6 février.

Les 12 jurés, qui avaient entamé leurs délibérations lundi matin au tribunal de Pontiac, dans le Michigan, ont rendu leur verdict en début d'après-midi. Le prononcé de la peine de Jennifer Crumbley, 45 ans, mère d'Ethan Crumbley, a été fixé au 9 avril. Le père, James Crumbley, 47 ans, doit être jugé séparément en mars.

Les parents sont poursuivis pour homicide involontaire résultant d'un manquement à leur devoir légal de contrôler les actes de leur enfant, âgé de 15 ans au moment des faits. Ils encourent une peine maximale de 15 ans de prison.

"Devoir de vigilance élémentaire"

Jennifer Crumbley a manqué à son "devoir de vigilance élémentaire", a affirmé vendredi au dernier jour d'audience la procureure du comté d'Oakland, Karen McDonald, estimant qu’une initiative de sa part aurait pu éviter la tuerie.

"Elle aurait pu fouiller son sac à dos, elle aurait pu demander à son fils où était le pistolet. Elle aurait pu mettre les munitions sous clé, elle aurait pu bloquer le pistolet", a-t-elle notamment souligné.

Mais l'avocate de la défense, Shannon Smith, avait invoqué le caractère "imprévisible" de la tragédie. "Tous les parents peuvent-ils être responsables de tout ce que font leurs enfants?", a argué l'avocate, s'inquiétant d'une "procédure très dangereuse pour l'ensemble des parents et l'une des premières de ce type".

Un pistolet en "cadeau de Noël"

Jennifer Crumbley a témoigné la semaine dernière que son mari avait rapporté quelques jours avant la tuerie le pistolet Sig Sauer calibre 9 mm comme cadeau de Noël anticipé et qu'elle avait emmené son fils à un stand de tir le lendemain.

"En tant que parent vous passez votre vie à protéger votre enfant du danger. Vous n'imaginez jamais devoir l'empêcher de faire du mal à quelqu'un d'autre", a-t-elle dit.

Malgré une convocation des parents au lycée le jour du drame, les enseignants ayant découvert un dessin "alarmant" à la place d'Ethan Crumbley et conseillant de le faire suivre psychologiquement, ils étaient repartis sans le ramener à la maison.

Le 30 novembre 2021, Ethan Crumbley a tué deux filles et deux garçons âgés de 14 à 17 ans et blessé six autres élèves et un enseignant dans son lycée.

Il a été jugé comme un adulte et condamné en décembre dernier à la perpétuité sans possibilité de libération anticipée par un tribunal du comté d'Oakland. L'adolescent avait plaidé coupable en octobre 2022.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Une fusillade dans un lycée de l'Iowa fait un mort et cinq blessés