États-Unis. L’investiture de Joe Biden sera en grande partie virtuelle

The New York Times (New York)
·2 min de lecture

La cérémonie et les festivités d’investiture du nouveau président américain, Joe Biden, le 20 janvier prochain à Washington, seront pour une bonne part virtuelles. Mais la levée de fonds en vue de l’événement est, elle, bien réelle.

La foule ne sera pas au rendez-vous, le 20 janvier 2021, dans la capitale fédérale Washington, pour assister à l’investiture du nouveau président américain Joe Biden. Et pour cause, “en raison de la pandémie de Covid-19, la cérémonie sera en grande partie virtuelle”, rapporte le New York Times.

Au menu des festivités : “Une prestation de serment de dimension réduite, un grand concert en ligne avec des stars dont la liste des noms n’a pas encore été communiquée et des séances photos virtuelles avec le nouveau président Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris”, souligne le journal.

À lire aussi: Présidentielle américaine. Joe Biden, comme au premier jour

Habituellement, rappelle le quotidien new-yorkais, “un comité ad hoc du Congrès utilise les deniers publics pour organiser la prestation de serment du nouveau locataire de la Maison-Blanche et distribue pas moins de 200 000 billets pour pouvoir assister à celle-ci depuis les gradins installés devant le Capitole”.

Cette année, les 535 législateurs de Washington ne recevront que “deux billets par personne”. Et si une parade inaugurale devrait bien avoir lieu dans les rues de la capitale fédérale, elle “sera bien plus modeste” que ne le veut la coutume.

Le reste des festivités, comme les grands bals organisés le soir dans la capitale, seront financées grâce à des dons provenant d’entreprises privées et de riches donateurs.

Levée de fonds massive

Et c’est une tradition à laquelle le futur locataire de la Maison-Blanche n’a pas voulu renoncer, même si

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :