États-Unis. L’ex-président Trump fait un flop avec son nouveau site web

·1 min de lecture

Donald Trump a beau demeurer la vedette du parti républicain, son site web lancé début mai attire très peu d’internautes. Celui qui trônait sur Twitter et Facebook pendant sa présidence semble devenir de moins en moins pertinent en ligne.

Banni de Twitter, de Facebook et d’Instagram dans la foulée de l’assaut de ses partisans contre le Capitole, le 6 janvier dernier, Donald Trump a lancé le 4 mai au soir son site web, “From The Desk of Donald J. Trump” (“Depuis le bureau de Donald J. Trump”). Comme le rappelle Newsweek, les débuts de son site condensaient surtout ses frustrations d’avoir été écarté des réseaux sociaux :

L’ancien président républicain Donald Trump a passé toute la première journée sur son nouveau blog à vilipender ses critiques républicains du Congrès et les grandes entreprises de médias sociaux”.

Ces attaques, précise l’hebdomadaire, présentaient des similitudes avec celles qu’ils lançaient sur Twitter pendant sa présidence.

“Les articles du blog, résume le Washington Post, se présentent sous la forme de déclarations qui sont également envoyées à ses soutiens par mail. Dans de multiples notes quotidiennes, Trump a attaqué ses ennemis politiques et soutenu des partisans fidèles, a continué à pousser de fausses déclarations et des théories du complot, et s’est prononcé sur les nouvelles du jour”.

Le sujet récurrent des élections de 2020

Selon une analyse effectuée par NPR à propos de 83 notes de son blog, “30 publications mentionnent les élections de 2020, 18 évoquent des soutiens apportés à des personnalités politiques, 10 concernent la

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :