Publicité

États-Unis: un homme tué dans une attaque de puma, une première depuis vingt ans en Californie

Un jeune homme de 21 ans a succombé à ses blessures samedi 23 mars en Californie, après avoir été attaqué par un puma. Comme le rapportent les médias américains, dont le New York Times, l'homme se trouvait à Georgetown, une région reculée de l'État, avec son frère de 18 ans, lorsque l'animal les a attaqués.

Dans un communiqué, le bureau du shérif du comté d'El Dorado, explique que le plus jeune des deux frères a appelé les secours à 13h13, pour signaler l'attaque et expliquer qu'il avait été "séparé de son frère". Le jeune homme a fait état de "blessures traumatiques au visage".

L'animal euthanasié

À l'arrivée des secours, il a été pris en charge, tandis que des membres des forces de l'ordre se sont lancés à la recherche du frère aîné. "Le lion de montagne se trouvait entre les députés et la victime qui était par terre", a indiqué le bureau du shérif.

Les policiers ont ouvert le feu pour effrayer l'animal, qui a pris la fuite, avant de constater la mort de l'homme de 21 ans. D'après le quotidien américain, le plus jeune frère a été opéré plusieurs fois, et devrait se rétablir. Quant à l'animal, il a été "localisé" et euthanasié.

Toujours selon le New York Times, les attaques de puma sont extrêmement rares, avec moins de 50 recensées depuis 1890 en Californie, dont six mortelles. La dernière attaque mortelle d'un puma remonte à 2004.

Article original publié sur BFMTV.com