Publicité

États-Unis : un homme inculpé pour tentative de meurtre sur des Palestiniens

Les trois victimes sont d'origine palestinienne : deux ont la nationalité américaine et la troisième réside légalement aux États-Unis, selon les autorités.  - Credit:HANDOUT / Institute for Middle East Unders / AFP
Les trois victimes sont d'origine palestinienne : deux ont la nationalité américaine et la troisième réside légalement aux États-Unis, selon les autorités. - Credit:HANDOUT / Institute for Middle East Unders / AFP

L'illustration d'une hausse des actes racistes aux États-Unis. Lundi 27 novembre, un homme de 48 ans a été inculpé pour « tentative de meurtre » sur trois étudiants d'origine palestinienne. Samedi, les trois victimes avaient été visées par plusieurs tirs dans le nord de l'État du Vermont, dans le nord-est des États-Unis. Cette agression a soulevé l'indignation, le président Joe Biden se disant « horrifié », d'après sa porte-parole. Le ministre de la Justice Merrick Garland a indiqué qu'une « enquête était en cours, notamment pour savoir s'il s'agit d'un acte criminel motivé par la haine ».

Le suspect, identifié comme Jason Eaton, 48 ans, a été arrêté dimanche soir après une fouille de son domicile, près duquel les faits avaient eu lieu la veille au soir, a indiqué la police de Burlington. Il est soupçonné d'avoir, dans cette ville du nord du Vermont, tiré à quatre reprises avec une arme de poing de calibre.380 sur les trois étudiants, âgés de 20 ans, les atteignant tous les trois.

« L'un d'eux a subi des blessures dont les séquelles pourraient le suivre toute sa vie », a précisé le chef de la police Jon Murad lors d'une conférence de presse. Les deux autres avaient été décrits dimanche comme étant dans un « état stable ».

Une agression sans aucun mot

Les trois étudiants, qui passaient les fêtes de Thanksgiving à Burlington, près de la frontière canadienne, marchaient dans la rue en échangeant en anglais et en arabe quand le suspect s'est présenté devant eux [...] Lire la suite