États-Unis : Herschel Walker, candidat «pro-vie» accusé d’avoir financé deux avortements

© Cheney Orr

Les controverses s’accumulent autour d’Herschel Walker. Cet ancien joueur de football américain reconverti dans la politique et désormais candidat au Sénat dans l’État de Géorgie est accusé par une nouvelle femme de l’avoir encouragée à avorter et d’avoir financé l’intervention. Si cette allégation fait scandale, c’est parce que ce Républicain proche des idées de Donald Trump s’affiche ouvertement contre l’avortement. D’après son accusatrice dont l’identité reste anonyme, les faits remonteraient à 1993, indique «USA Today».

«Il s'est même assuré de me conduire lui-même à la clinique»

Défendue par la très puissante avocate Gloria Allred, celle qui est surnommée «Jane Doe» afin de protéger son nom, affirme avoir été mise sous pression pour avorter, au cours de leur relation qui aurait duré six ans. «La raison pour laquelle je suis là, c'est parce qu’il a publiquement pris position pour "protéger la vie", disant être contre l’avortement quelles que soient les circonstances, alors qu’en réalité, il m’a forcée à avorter et s’est même assuré de me conduire lui-même à la clinique et de payer pour ça. Je ne pense pas qu’Herschel soit moralement capable de devenir sénateur américain, voilà pourquoi je parle et pourquoi j’en apporte la preuve», a déclaré l’accusatrice lors d’une rencontre avec des journalistes, via une vidéoconférence.

«Jane Doe» assure par ailleurs ne pas prendre la parole dans un but politique, alors que la campagne avec les Démocrates fait rage. Elle a expliqu...


Lire la suite sur ParisMatch