États-Unis. Face aux divisions démocrates, Biden promet que ses réformes seront adoptées

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président démocrate s’est rendu vendredi au Capitole, siège du Congrès américain, pour appeler les élus de son parti à surmonter leurs divisions, qui menacent l’adoption de projets phares de son mandat.

Lors d’une rare visite au Capitole, vendredi 1er octobre, Joe Biden est sorti d’une réunion avec les élus démocrates de la Chambre des représentants en se disant confiant que son parti finirait par s’unir derrière son programme, rapporte le New York Times.

Le président américain a promis que ses réformes économiques et sociales allaient être adoptées au Congrès. Mais il n’a pas fixé d’échéance et a laissé entendre qu’un accord sur un important programme de dépenses sociales (éducation, santé, garde des jeunes enfants) et environnementales pourrait ne intervenir avant plusieurs semaines, “ce qui laisse entrevoir la perspective de négociations interminables”, s’alarme le journal.

“Je vous le dis, nous allons y arriver”, a lancé Joe Biden à l’issue de cette rencontre avec les législateurs de son parti, en désaccord au sujet de ses deux projets de loi phares. “Peu importe quand. Peu importe si c’est dans six minutes, six jours ou six semaines. Nous allons y arriver”, a-t-il ajouté.

Le vote du plan infrastructures suspendu sine die

Lors de cette entrevue, le président Biden a demandé aux démocrates de la Chambre des représentants de ne pas organiser de vote sur son projet de loi sur les infrastructures à quelque 1 000 milliards de dollars tant qu’ils ne seront pas parvenus à un accord sur un projet de loi distinct sur la politique sociale et le climat, “retardant à nouveau l’adoption finale d’une pièce centrale de son propre programme dans le but d’unifier les démocrates réticents”, relève le Wall Street Journal.

Après avoir été

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles