États-Unis: des entreprises ont fait travailler illégalement 305 enfants dans des restaurants McDonald's

AFP

À dix ans, deux jeunes enfants travaillaient parfois jusqu'à deux heures du matin dans un restaurant McDonald's de Louisville, dans le Kentucky, sans être payés. C'est ce qu'a révélé le Département américain du Travail des États-Unis dans un rapport publié ce mardi et relayé par nos confrères du Guardian et de CNN.

Au total, 305 mineurs ont été employés par trois entreprises franchisées de la grande marque de fast-food et qui gèrent une soixantaine de restaurants dans le Kentucky, l'Indiana et l'Ohio.

Le gouvernement américain reprochent à ces trois entreprises (Bauer Food LLC, Archways Richwood LLC et Bell Restaurant Group I LLC) d'avoir fait travailler ces enfants plus que la durée autorisée par la loi.

Des situations "inacceptables", "troublantes"

Aux États-Unis comme en France, les adolescents de plus de 16 ans peuvent travailler. Pour ceux âgés de 14 ou 15 ans, le travail est autorisé, mais dans un cadre défini par la loi, notamment concernant le temps de travail par jour et par semaine.

Contactée par CNN, Bauer Food LLC justifie la présence des deux enfants de dix ans tard la nuit dans les cuisines d'un restaurant en expliquant qu'ils sont les enfants d'un responsable de nuit. Mais la direction de l'entreprise précise n'avoir jamais donné une telle autorisation à l'un de ses salariés.

Auprès de CNN, Tiffanie Boyd, représentante de McDonald’s USA, dénonce des situations "inacceptables", "troublantes" et assure que son entreprise s'engage à "faire en sorte que nos franchisés disposent des ressources dont ils ont besoin pour (...) respecter l'ensemble des lois."

Le Guardian précise que plus de 90% des restaurants McDonald's dans le monde sont des restaurants franchisés.

Des centaines de cas en 2022

"Trop souvent, les employeurs ne respectent pas les lois sur le travail des enfants qui protègent les jeunes travailleurs", déplore dans un communiqué de presse publié par le Département américain du Travail Karen Garnett-Civils, en charge de ces questions à Louisville, dans le Kentucky.

Des sanctions d'un montant toal de 212.544 dollars ont été infligées à Bauer Food LLC, Archways Richwood LLC et Bell Restaurant Group I LLC.

Ce genre de cas n'es pas une première. En 2022, le gouvernement américain a pu lister 688 cas de mineurs employés illégalement, précise le communiqué. Parmi eux, un mineur de 15 ans a été blessé en utilisant une friteuse dans un McDonald's de Morristown, dans le Tennessee, en juin 2022.

Article original publié sur BFMTV.com