États-Unis: deux ans après l'assaut du Capitole, la police recherche toujours 350 suspects

États-Unis: deux ans après l'assaut du Capitole, la police recherche toujours 350 suspects
Des manifestants lors de l'assaut du Capitole, le 6 janvier 2021 - Samuel Corum / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Des manifestants lors de l'assaut du Capitole, le 6 janvier 2021 - Samuel Corum / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Deux ans après l'attaque contre le Capitole, la police américaine recherche toujours 350 participants, ainsi qu'une personne soupçonnée d'avoir déposé des bombes artisanales à proximité du siège du Congrès la veille de l'assaut.

Plus de 950 personnes ont été arrêtées au cours des 24 derniers mois, a déclaré le ministre de la Justice Merrick Garland dans un communiqué publié mercredi, à l'avant-veille du deuxième anniversaire du coup de force.

"Notre travail n'est pas terminé"

Plus d'un tiers ont déjà été jugées sur des chefs d'accusation variés, allant de simple "intrusion" à "sédition", et 192 ont écopé de peines de prison, d'après un communiqué distinct du procureur fédéral de Washington qui supervise cette enquête tentaculaire.

Pour autant, "notre travail n'est pas terminé", et "nous restons déterminés à poursuivre tous ceux qui sont responsables de l'assaut sur notre démocratie", a ajouté Merrick Garland.

La police fédérale cherche notamment à identifier 350 personnes soupçonnées d'avoir commis des violences dans le Capitole, dont 250 contre des policiers, et a une nouvelle fois demandé mercredi l'aide du public.

Récompense de 500.000 dollars

Par ailleurs, le FBI a quintuplé la récompense, passée de 100.000 à un demi-million de dollars, pour toute information permettant d'arrêter la personne ayant posé une bombe artisanale, le soir du 5 janvier 2021, près des sièges des partis républicain et démocrate. Celles-ci n'ont jamais explosé et pourraient n'avoir été destinées qu'à éloigner la police du Capitole juste avant l'assaut.

"Nous espérons que (cette nouvelle prime) encouragera le public à regarder à nouveau les photos et les vidéos du suspect", écrit la police fédérale dans un communiqué.

Pour l'instant, les poursuites se sont concentrées sur ceux ayant participé directement à cette attaque, qui avait choqué le monde entier, mais le ministère de la Justice enquête aussi sur la responsabilité de Donald Trump et ses proches.

Depuis sa déclaration de candidature à la présidentielle de 2024, un procureur spécial a été désigné pour superviser, de manière indépendante, les investigations le concernant.

Article original publié sur BFMTV.com