Publicité

États-Unis: une danseuse de ballet meurt après avoir mangé un biscuit mal étiqueté

Allergique aux cacahuètes, la jeune femme de 25 ans a ingéré un biscuit dont l'emballage n'indiquait pas la présence d'arachides.

Une histoire d'étiquette incomplète. Orla Baxendale, une danseuse la compagnie américaine Alvin Ailey, est morte le 11 janvier dernier dans le Connecticut à la suite d'une réaction allergique à un biscuit contenant des cacahuètes, rapporte la télévision américaine ABC 7.

La présence d'arachides n'était pas répertoriée sur la liste des ingrédients figurant sur l'emballage de la marque de biscuits Stew Leonard's.

Changement de recette

Au cours d'une soirée passée avec deux amies dans une maison de location dans le Connecticut, Orla aurait mangé un biscuit florentin à la vanille qui était posé sur le comptoir, selon les autorités sanitaires.

Les biscuits fabriqués par l'entreprise américaine Cookies United, à Long Island, et reconditionnés par la marque Stew Leonard's, ne possédaient pas d'avertissement indiquant la présence d'arachides.

Selon Sky News, le président et directeur général de Stew Leonard's a déclaré dans une vidéo, publiée ce mercredi, que son fournisseur Cookies United avait remplacé les noix de soja, généralement utilisées dans la recette, par des arachides "sans en avertir son responsable de la sécurité".

De son côté, le fabricant, Cookies United, a affirmé dans un communiqué avoir informé Stew Leonard's en juillet dernier que la nouvelle recette contenait bien des arachides et que tous les produits expédiés au détaillant avaient été étiquetés en conséquence. De fait, selon Cookies United, l'erreur d'étiquetage proviendrait de Stew Leonard's.

"Il est incompréhensible que des allergies puissent coûter la vie en 2024", a déclaré la famille d'Orla Baxendale, citée par Sky News.

Environ 500 paquets de biscuits vendus entre le 6 novembre et le 31 décembre ont été rappelés par l'entreprise en collaboration avec la Food and Drug Administration, l'agence américaine de sécurité alimentaire et des médicaments.

"Nous voulons exhorter tout le monde à s'informer et à informer son entourage sur l'anaphylaxie, sur l'utilisation des EpiPens et sur les signes précurseurs de réactions allergiques graves", a jouté la famille de la victime.

Selon un rapport publié par la Bibliothèque National de Médecine, environ 2,9% d'adultes américains sont allergiques aux arachides, soit 4,6 millions de personnes. L'anaphylaxie, réaction allergique la plus grave, peut provoquer de l'urticaire, un gonflement de la gorge, des difficultés respiratoires ou encore une baisse de la tension artérielle.

"C'est une tragédie"

L'événement a également bouleversé le monde de la danse et en particulier la célèbre compagnie Alvin Ailey, basée à New York, dont Orla faisait partie.

"Pour quelqu'un qui nous quitte si jeune et si tôt au sommet de sa carrière, c'est une tragédie", a déclaré à ABC 7 Guillermo Asca, professeur de danse d'Orla Baxendale de l'Ailey School of Dance.

"Elle était dynamique, dynamique, dingue, quelqu'un qui ne se prenait pas au sérieux mais prenait son travail au sérieux", a déclaré Asca.

Dans un communiqué, la troupe de danse a souhaité rendre un dernier hommage à la danseuse, rappelant qu'Orla était "une partie intégrante du monde de la danse new-yorkaise" et savait faire "briller sa lumière" en faisant "ce qu'elle aimait le plus".

"Nous nous souviendrons d'elle pour son esprit joyeux et son talent sans limites. Nos pensées vont à sa famille en cette période dévastatrice. Repose en paix, chère Orla", a encore déclaré la compagnie, citée par la chaîne de télévision américaine.

Orla est née et a grandi à Manchester au Royaume-Uni et a déménagé à New York en 2018 pour rejoindre la compagnie Ailey en tant qu'étudiante boursière. Selon l'avocat de la famille, cité par ABC 7, cet événement est la raison pour laquelle l'État et le gouvernement fédéral devraient imposer des règles d'étiquetage plus strictes.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - En Alabama, un condamné à mort exécuté par inhalation d'azote