Publicité

Les États-Unis confirment la vente de lance-roquettes à la Pologne

Sur le terrain, le système Himars met les troupes russes en difficulté.  - Credit:GINTS IVUSKANS / AFP
Sur le terrain, le système Himars met les troupes russes en difficulté. - Credit:GINTS IVUSKANS / AFP

Déterminés à soutenir l'Ukraine face à la Russie, les États-Unis apportent aussi leur soutien à la Pologne voisine. Washington a ainsi annoncé, mardi 7 février, approuver la vente de 18 systèmes de lance-roquettes Himars à ce pays membre de l'Otan frontalier de l'Ukraine, pour 10 milliards de dollars.

« La vente prévue améliorera les objectifs militaires de la Pologne en termes de renouvellement de ses capacités tout en renforçant l'interopérabilité avec les États-Unis et d'autres alliés », a déclaré l'Agence américaine de coopération pour la défense et la sécurité (DSCA) dans un communiqué.

« La Pologne a l'intention d'utiliser ces équipements de défense pour moderniser ses forces armées et étendre sa capacité à renforcer sa sécurité intérieure et à dissuader les menaces régionales », a-t-elle ajouté.

Une portée de 80 km environ

Le système Himars (High Mobility Artillery Rocket System), fabriqué par le géant américain Lockheed Martin, est un lance-roquettes monté sur des blindés légers, dont l'armée américaine a notamment équipé les forces ukrainiennes. Il peut être équipé de six missiles d'une portée de 80 kilomètres environ, ou d'un seul missile tactique d'une portée de 300 kilomètres dit ATACMS (Army tactical missile system).

Washington a refusé jusqu'ici de fournir des missiles ATACMS à Kiev pour éviter qu'une arme américaine n'atteigne le territoire russe, mais la transaction approuvée pour Varsovie comprend la fourniture de 45 missiles ATACMS.

À LIRE AUSS [...] Lire la suite