Publicité

États-Unis: cinq nouvelles pages de documents confidentiels découverts chez Joe Biden

Joe Biden, devant la Maison Blanche, le 13 décembre 2022 - DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Joe Biden, devant la Maison Blanche, le 13 décembre 2022 - DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Les assistants du président américain Joe Biden ont trouvé cinq pages supplémentaires de documents classifiés dans sa résidence personnelle située à Wilmington, dans le Delaware, a annoncé samedi la Maison Blanche. Un rebondissement supplémentaire dans une affaire très délicate pour le président américain.

Ces documents, qui datent de la vice-présidence de Joe Biden, de 2009 à 2017, ont été retrouvés dans une pièce adjacente au garage, après la venue jeudi soir de l'avocat de la présidence Richard Sauber, précise ce dernier dans un communiqué.

Des documents datant de 2009 à 2017

Il indique s'être rendu dans cette résidence cossue de Wilmington (Delaware, est) afin de superviser la transmission à la justice d'un premier ensemble de documents confidentiels, retrouvés sur place mercredi.

N'étant pas dotés des autorisations nécessaires pour consulter ce genre de pièces, ces avocats n'ont pas poussé davantage leurs recherches et ont averti le ministère de la Justice, précise le conseil de la Maison Blanche. Une loi de 1978 oblige les présidents et vice-présidents américains à transmettre l'ensemble de leurs emails, lettres et autres documents de travail aux Archives nationales.

En début de semaine, la chaîne américaine CNN rapportait déjà que l'automne dernier, 10 documents classifiés datant de l'époque où il était vice-président des États-Unis (2009-2017) avaient été découverts dans son ancien bureau privé de Washington D.C.

"Surpris", Joe Biden dit coopérer avec la justice

Parmi ces documents, des "informations sensibles compartimentées" avaient été retrouvées, comme des notes de renseignement au sujet de l'Ukraine, de l'Iran ou du Royaume-Uni, selon une source proche du dossier.

Une note de Joe Biden adressée à l'ancien président Barack Obama et deux notes d'information préparant l'actuel chef de l'État aux appels téléphonique avec Donald Tusk et Rishi Sunak, ont également été trouvés, sans que l'on ne connaisse la sensibilité du contenu de ces documents.

Jeudi, le ministre de la Justice Merrick Garland a nommé un procureur indépendant pour enquêter dans ce dossier. Après ces premières révélations, Joe Biden a fait part de sa "surprise", puis a fait savoir qu'il coopérait pleinement avec le ministère de la Justice, et la Maison Blanche a déclaré qu'elle était convaincue que l'enquête ouverte montrerait que les documents avaient été "égarés par inadvertance".

La Maison Blanche rappelle en particulier, malgré de nombreuses différences sur le fond, que l'ancien président Donald Trump est lui aussi dans le viseur de la justice pour avoir emporté des documents officiels dans sa résidence de Floride.

Article original publié sur BFMTV.com