États-Unis. La chasse aux bisons va ouvrir dans le Grand Canyon

The Arizona Republic (Phoenix)
·2 min de lecture

Cette chasse – la première du genre dans l’histoire du Grand Canyon – vise à réguler la population de bisons du parc national américain. L’espèce y a été introduite, et elle menace la biodiversité et les sites archéologiques de ce haut-lieu du tourisme, rapporte The Arizona Republic.

La décision est inédite : les autorités américaines organiseront à l’automne prochain une chasse aux bisons à l’intérieur du parc national du Grand Canyon, dans l’Arizona. Le processus de sélection des 12 chasseurs d’élite qui participeront à l’événement commence ce lundi 3 mai, indique l’Arizona Republic. Un peu plus d’une centaine de bêtes devraient être prélevées sur une période de cinq semaines, afin de préserver la biodiversité du site, très prisé des touristes du monde entier.

L’espèce n’est pas native de la région. Elle a été introduite par l’homme de manière artificielle, souligne le journal de l’Arizona

Selon le National Park Service, l’agence fédérale des parcs nationaux, les 300 à 500 bisons sauvages de la rive nord du Canyon sont les descendants des 86 animaux acheminés sur place, il y a 115 ans, par le rancher Charles ‘Buffalo’ Jones.

Sous l’influence de ces bovins, certains paysages typiques de la région se sont transformés ces dernières années en simples pâtures, tandis que des plantes rares ont presque disparu. “Au fil du temps, le troupeau toujours plus nombreux en est venu à mettre en péril des sources d’eau, à piétiner la végétation et à endommager des sites archéologiques”, précise l’Arizona Republic.

À lire aussi: Canada. Le paradis des bisons se trouve en Alberta

Tuer ou déplacer les bisons

Le National Parc Service souhaite aujourd’hui réguler l’espèce. Depuis 2019, 88 bisons ont été capturés dans le parc du Grand Canyon et envoyés vers d’autres territoires appartenant à cinq tribus amérindiennes, dans le cadre d’un

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :