Publicité

États-Unis: Biden maintient le suspense sur le lancement officiel d'une campagne pour sa réélection

Joe Biden le 1 mars 2023 à Baltimore, aux États-Unis. - ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP
Joe Biden le 1 mars 2023 à Baltimore, aux États-Unis. - ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP

Le président américain Joe Biden a une nouvelle fois glissé jeudi une petite phrase confirmant ses ambitions de réélection, mais sans divulguer de date pour son entrée officielle en campagne.

À la question "Quand annoncerez-vous (votre candidature à une) réélection?", il a répondu sans répondre, avec un sourire un peu narquois: "Quand je l'annoncerai."

Un probable lancement au mois d'avril

Ce bref échange avec des journalistes, retransmis à la télévision, a eu lieu dans un couloir du Congrès, où le démocrate de 80 ans était venu rencontrer les sénateurs de son parti.

De petite phrase en insinuation, le président américain et son entourage font désormais comprendre que, sauf surprise majeure, la question n'est plus de savoir s'il se lancera dans la course à la présidentielle de 2024, mais quand.

La presse américaine table sur un lancement officiel de campagne au mois d'avril, ce qui correspondrait plus ou moins au calendrier adopté par certains de ses prédécesseurs comme Bill Clinton et Barack Obama, quand ces derniers ont eux-mêmes brigué un second mandat.

Président le plus âgé élu aux États-Unis

Joe Biden, 80 ans, compte sur son bilan économique et social, ainsi que sur le contraste avec l'ancien président Donald Trump, déjà candidat, pour séduire les électeurs. Il prend également en compte la logique institutionnelle aux Etats-Unis, qui veut que la plupart des présidents américains briguent un second mandat, et le plus souvent avec succès.

Mais le démocrate rompt avec tous les précédents historiques et tous les automatismes en raison d'un critère: son âge, qui est aussi son principal handicap auprès de l'électorat.

Déjà président le plus âgé élu aux États-Unis, Joe Biden, en bonne santé selon son dernier bilan médical, quitterait la Maison Blanche à 86 ans en cas de réélection.

Article original publié sur BFMTV.com