Publicité

Les États-Unis ont abattu un missile tiré depuis le Yémen et qui visait un destroyer américain

"Un missile de croisière antinavire" a été tiré depuis les zones contrôlées par les militants Houthis soutenus par l'Iran en direction du USS Laboon", a affirmé dimanche l'armée américaine.

L'armée américaine a dit dimanche avoir abattu un missile de croisière ciblant un destroyer américain, tiré depuis une zone du Yémen contrôlée par les Houthis.

Dimanche vers 16h45 locales, "un missile de croisière antinavire tiré depuis les zones (contrôlées par les) militants Houthis soutenus par l'Iran en direction du USS Laboon", un destroyer américain, a communiqué le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom), indiquant qu'un avion de combat américain a abattu le missile et qu'il n'y a eu ni blessé ni dégât.

Pas de nouvelles frappes au Yémen

L'attaque semble être la première à avoir ciblé un destroyer américain, dans un contexte d'attaques perpétrées par les Houthis contre des navires en mer Rouge qu'ils estiment liés à Israël. Des attaques conduites en "solidarité" avec les Palestiniens de Gaza, où Israël et le Hamas sont en guerre depuis l'attaque meurtrière du mouvement islamiste palestinien sur le sol israélien le 7 octobre.

Washington a démenti des informations de médias Houthis faisant état de nouvelles "frappes américano-britanniques" menées dimanche contre la cité portuaire de Hodeida.

"Aucune frappe américaine ou de la coalition n'a eu lieu aujourd'hui", dimanche, a indiqué un responsable américain sous couvert d'anonymat.

Les forces américaines et britanniques ont frappé vendredi des cibles Houthis à travers le Yémen, renforçant les craintes de propagation régionale de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas.

Les Houthis ont tiré ensuite "au moins un missile" qui n'a cependant touché aucun navire, a indiqué l'armée américaine. Puis, samedi matin, une nouvelle frappe américaine a été effectuée contre un site radar au Yémen, a rapporté la même source.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Frappes au Yémen: des centaines de milliers de manifestants à Sanaa