États-Unis: abandonné à l'aéroport de San Francisco, un chiot finalement adopté par un pilote

Polaris, un berger allemand abandonné à l'aéroport de San Francisco en août 2022. - Capture d'écran Twitter
Polaris, un berger allemand abandonné à l'aéroport de San Francisco en août 2022. - Capture d'écran Twitter

Fin août, le sort de Polaris, un berger allemand de six mois, semblait être scellé. Arrivé à l'aéroport de San Francisco via un vol en provenance de Chine, il s'était vu refuser l'entrée sur le territoire américain par les autorités sanitaires.

L'importation d'animaux aux États-Unis est soumise à une réglementation stricte, d'autant plus quand ils viennent de Chine, pays placé sur liste rouge par les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies.

Le propriétaire du chiot, qui n'avait pas réalisé les démarches administratives nécessaires, avait finalement décidé d'abandonner l'animal, et de continuer son voyage seul, en direction de New York.

"Les options initiales étaient sombres. Polaris auraient du soit être euthanasié à son retour en Chine, ou abattu localement", explique au Washington Post Vincent Passafiume, directeur des relations clients d'United, la compagnie aérienne américaine qui a géré le dossier.

Quarantaine de quatre mois

Deux perspectives auxquelles n'ont pu se résoudre les employés d'United airlines. Après un intense lobbying auprès des autorités sanitaires, Polaris - du même nom que la classe business de la compagnie aérienne - a finalement été autorisé à rentrer sur le sol américain, à condition de se soumettre à une quarantaine de quatre mois.

Durant cette période, et en attendant de trouver une nouvelle famille à Polaris, les bureaux d'United au sein de l'aéroport de San Francisco sont entièrement repensés pour répondre aux besoins du chien. Un abri lui est construit, des employés se relaient en permanence pour vérifier qu'il va bien, et des dogsitters sont même réquisitionnés pour lui donner à manger, à boire, le balader et le divertir.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Au total, près de 50 employés lui ont rendu visite", détaille Vincent Passfiume. "Il est devenu une célébrité à l'aéroport de San Francisco". Pour finir sa période de quarantaine, Polaris est même envoyé dans un centre spécial à Los Angeles. Un voyage réalisé en première classe à bord d'un vol United.

Adopté par un pilote de ligne

Pendant ce temps, l'antenne basée à San Francisco de la Société pour la prévention contre la cruauté envers les animaux (SPCA) est mandatée par la compagnie aérienne pour trouver une famille d'accueil à Polaris. Avec une seule condition.

"Nous voulions vraiment que Polaris reste dans la famille United, car notre équipe s'est pleinement mobilisée autour de lui", continue Vincent Passafiume.

Au total, 35 candidatures sont reçues pour adopter l'animal. "Nous étions honorés qu'United ait recours à nos services pour faciliter cette adoption, en lien avec nos connaissances et notre expertise", souligne dans un communiqué Lisa Feder, en charge des sauvetages au sein de la SPCA de San Francisco.

C'est finalement William Dale, un pilote de ligne de la compagnie récemment installé dans la cité californienne, qui est retenu pour adopter Polaris. "J'espère seulement que nous pourrons prendre soin de lui aussi bien que le personnel d'United l'a fait", déclare-t-il dans les colonnes du Washington Post.

Don de 5000 dollars et cupcakes

"C'est un magnifique sentiment de voir cette histoire toucher à sa fin, et de savoir que Polaris va avoir un foyer aimant avec le pilote Dale et sa famille, juste à temps pour les fêtes de fin d'année", se réjouit Vincent Passfiume.

Parallèlement, United a fait un don de 5000 dollars (4700 euros) à la SCPA de San Francisco, "pour soutenir leur travail de sauvetage tout au long de l'année en aidant les animaux malades, blessés, sans abri ou ayant besoin d'aide", rapporte le Guardian.

Pour fêter l'adoption de Polaris, une fête a été organisée à l'aéroport de San Francisco le 15 décembre, avec à la clef, cupcakes et sucreries en formes d'os. Parmi les invités: Brixton, un golden retriever de thérapie pour les passagers.

Article original publié sur BFMTV.com