Publicité

États-Unis : à San Francisco, un taxi autonome incendié en signe de protestation

Lundi, à San Francisco, un taxi autonome a été incendié.   - Credit:MICHAEL VANDI / X80001 / via REUTERS
Lundi, à San Francisco, un taxi autonome a été incendié. - Credit:MICHAEL VANDI / X80001 / via REUTERS

Les voitures autonomes sont-elles le futur des déplacements en zones urbaines ? Aux États-Unis, où les taxis de ce genre se développent de plus en plus, l'accueil peut parfois être glacial. Lundi 12 février, dans le quartier Chinatown de San Francisco, une voiture de la marque Waymo a été vandalisée et incendiée, indique le média local The Verge.

« Le véhicule ne transportait aucun usager et aucun blessé n'a été signalé », a indiqué Sandy Karp, représentante de Waymo. Le véhicule aurait, dans un premier temps, été tagué avant que certaines personnes brisent les vitres et jettent des feux d'artifice dans l'habitacle, provoquant un incendie. Le motif de cette attaque est, pour le moment, inconnu.

happening NOW in SF. Waymo car vandalized & lit on fire ��@sfchronicle pic.twitter.com/OEZYFiy6mv

— Michael Vandi (@michael_vandi) February 11, 2024

Une colère qui monte

Mais elle a eu lieu dans un contexte de vives tensions entre les habitants de San Francisco et les entreprises proposant des véhicules automatisés. Récemment, les robotaxis de la marque Cruise ont été retirés de la circulation après qu'une de ses voitures a heurté et traîné un piéton. La semaine passée, c'est un véhicule Waymo qui a heurté un cycliste. Les exemples se font nombreux, The Verge recense également des mototaxis ayant complètement bloqué la circulation, ou un autre s'étant écrasé contre un camion de pompiers.

À LIRE AUSSI Voiture autonome : tuer l'enfant ou la vieille dame, l'impossible [...] Lire la suite