Publicité

"Elle était angoissée comme si c'était ma mère" : Cyril Hanouna révèle avoir été coaché par Ségolène Royal avant son audition (VIDEO)

Il l'avait promis, Cyril Hanouna est revenu ce jeudi 14 mars 2024 dans Touche pas à mon poste! sur son audition à l'assemblée dans le cadre de la commission d’enquête parlementaire sur l’attribution des fréquences de la TNT programmé pour 2025. Le présentateur de TPMP a été interrogé au sujet des différents rappels à l'ordre et sanctions touchant son émission. Le féru de padel s’est montré très à l’aise devant la commission d’enquête et s'est même permis une boutade qui a fait le buzz : " À 16h30, je prends mon goûter.

Lors de son audition, Cyril Hanouna est notamment revenu sur l’affaire Louis Boyard. En novembre 2022, Baba avait insulté en direct le député LFI qui était auparavant chroniqueur dans son émission. Pour ses propos injurieux, il avait récolté une amende record de 3,5 millions d’euros pour C8, et une plainte de l’élu à l’encontre de l’animateur pour injure publique.

Cyril Hanouna avait répliqué en le poursuivant pour diffamation. "Je regrette mes propos envers Louis Boyard, mais quand Louis Boyard est venu sur le plateau, je voyais non pas un député – j’aurais dû – mais je voyais un pote qui m’avait trahi en direct", a expliqué Cyril Hanouna. "J’ai été non seulement déçu de son attitude mais aussi de perdre celui que je considérais comme un bon pote. J’ai pris son attitude à l’antenne comme une trahison. C’est ce qui me fait le plus de peine.", a-t-il ajouté.

À lire également

"Si vous aviez été dans Fort Boyard, vous auriez perdu la clé" : Cyril Hanouna se moque d'une députée en pleine audition

Ce jeudi soir, en début de Touche pas à mon poste!, Cyril Hanouna a accueilli Ségolène Royal comme chaque jeudi pour sa chronique Ségolène explique!. L'animateur et producteur de C8 n'a pas tari d'éloge sur l'ex ministre qui l'a apparement habilement conseillé avant son rendez-vous à l'Assemblée nationale. "Ségolène, elle m'a énormément donné de conseils et je voudrais la remercier, c'est un amour de femme. On l'adore. Elle était angoissée pour moi comme si c'était ma mère. On dirait que j'étais en conseil de classe. Elle m'a écrit 'fais ci', 'fais ça', 'fais attention', elle m'a ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi