"Elle a été censurée ?" : cette petite blague de François Hollande face à Laurent Delahousse après un bug technique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si François Hollande se retrouve en ce moment sur le devant de la scène, ce n'est pas pour revenir en politique mais bien pour faire la promotion de son nouveau livre, baptisé Affronter. A cette occasion, ce 28 novembre, l'ancien président de la République était l'invité de Laurent Delahousse dans 20h30 le Dimanche afin d'évoquer son passé et quelques anecdotes de chef d'Etat. Parmi elles, l'animateur a souhaité revenir sur une photo "un peu culte" de François Hollande aux côtés de Nicolas Sarkozy : "Pour tout vous dire elle est dans mon bureau depuis quelques années, c'est intéressant elle date de 2005, c'est vous et lui, c'est quand vous étiez en campagne pour le référendum, il y a ce sourire qui apparaît entre vous", explique Laurent Delahousse.

Intrigué par cette révélation, François Hollande se retourne vers l'écran géant qui se trouve derrière l'animateur afin de découvrir quel cliché trône sur le bureau du présentateur du JT de France 2. Il attend, quelques secondes mais la photo n'apparaît pas, devant un Laurent Delahousse qui est bien gêné devant ce bug technique. "Quand vous voyez cette photo qu'on ne voit pas, que j'aimerais qu'on voit mais qui va peut-être arriver, si elle arrive... et elle n'arrive peut-être pas", tente-t-il de combler. "Elle a peut-être été censurée", s'amuse alors François Hollande pour dédramatiser cette situation assez cocasse. "On est en train de la développer", renchérit l'animateur. Fort heureusement, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Coronavirus : pourquoi le nouveau variant se nomme Omicron
Doigt d'honneur d'Eric Zemmour : cette justification d'Elisabeth Lévy qui risque de faire tiquer
"Zemmour n'arrive pas à tuer Eric" : les gros doutes des amis proches du candidat présumé après son dérapage
Coronavirus : où est-on le plus contaminé ?
Covid-19 : la triste prévision d'Olivier Véran se confirme, la France retient son souffle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles