Publicité

Éric Dupond-Moretti relaxé: Emmanuel Macron refuse de "commenter une décision de justice"

Le président de la République a échangé pendant une heure et demie avec son ministre de la Justice relaxé par la Cour de justice de la République.

Éric Dupond-Moretti devrait rester au gouvernement. Jugé pour prise illégale d'intérêts ce mercredi 29 novembre, le garde des Sceaux a été relaxé par la Cour de justice de la République.

À sa sortie du tribunal de Paris, le ministre de la Justice est parti sans faire de commentaire à la presse. Il a ensuite été reçu par Emmanuel Macron pour un échange qui a duré une heure et demie, selon les informations de BFMTV.

"Le président de la République n’a pas à commenter une décision de justice", a fait savoir l'Élysée.

"Le chef de l’État a reçu le garde des Sceaux au terme de ces trois années de procédure afin de passer en revue les chantiers en cours et à venir pour continuer d’améliorer le service public de la Justice", a indiqué la présidence.

Élisabeth Borne se "réjouit"

Éric Dupond-Moretti était jugé pour avoir ordonné, en tant que ministre, des enquêtes administratives à l'encontre de quatre magistrats qu'il avait critiqués alors qu'il était encore avocat.

"Le garde des Sceaux va pouvoir continuer à mener son action au sein de l’équipe gouvernementale, au service des Français. Je m’en réjouis", a réagi sur X Élisabeth Borne.

En cas de condamnation, le ministre aurait dû quitter son poste au gouvernement. En octobre, la Première ministre Élisabeth Borne avait évoqué une "règle claire" déjà "appliquée", en référence au ministre Alain Griset qui avait démissionné en 2021 après sa condamnation.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - France : le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti relaxé par la CJR