Publicité

Épidémie de fièvre du perroquet : après 5 morts en Europe, doit-on s'inquiéter ?

Autriche, Danemark, Allemagne, Suède et Pays-Bas. Voici les pays où circule une maladie rare, qui a fait cinq morts entre la fin 2023 et le début d'année 2024 : la psittacose, aussi connue sous la fièvre du perroquet. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une zoonose que l'on attrape au contact des oiseaux infectés, qu'ils soient sauvages ou domestiques, via une bactérie, la Chlamydia psittaci. Oui, il s'agit de la même famille de bactérie que celle qui cause l'IST. Ce mardi 6 mars, l’Organisation mondiale de la Santé a alerté sur un nombre croissant de cas en Europe, et dit surveiller de près la situation.

Le temps d'incubation après l'infection est de 5 à 14 jours. Les symptômes de la fièvre du perroquet peuvent ressembler à ceux de la grippe et rester bénins. Fièvre, frissons, maux de tête, douleurs musculaires, toux sèche... ils n'attirent pas spécifiquement l'attention. Mais si elle n'est pas traitée, la maladie peut évoluer vers une pneumonie grave, une inflammation du cœur (endocardite), du cerveau, ou du foie, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains.

Heureusement, on sait la diagnostiquer et il existe un traitement antibiotique rapide qui peut éviter les complications de la psittacose. Pour cette raison, cette pathologie ne semble pas inquiéter outre mesure les autorités sanitaires, qui signalent simplement une situation anormale. Les personnes susceptibles d'être infectées sont celles qui ont un contact étroit avec les oiseaux, comme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Éternuement : à quelle vitesse l’air est expulsé des poumons lorsqu’on éternue ?
Endométriose : à quels traitements les femmes ont-elles accès en France ?
Diagnostic de l'endométriose : ce qu'il faut savoir sur le test salivaire qui pourrait être remboursé
Voici l'os le plus long du corps humain !
Les aliments à éviter en cas de diabète !