Énergie. En black-out chronique, le Liban va importer un peu d’électricité de Jordanie via la Syrie

·1 min de lecture

Mercredi 26 janvier, les ministres libanais, jordanien et syrien de l’Énergie ont paraphé un contrat d’acheminement d’électricité qui devrait permettre au pays du Cèdre, en plein effondrement et à court de courant, de gagner deux heures d’alimentation de plus par jour.

Le Liban, qui souffre d’un problème chronique de production de courant électrique aggravé par la crise inédite qui frappe le pays depuis 2019, a signé avec la Jordanie un accord d’acheminement d’électricité via la Syrie voisine, sous l’approbation de Washington qui impose des sanctions à Damas.

Ironie du sort, raconte le quotidien libanais L’Orient-Le Jour, “le courant électrique a été coupé pendant un bref moment” au siège du ministère libanais de l’Énergie à Beyrouth avant la signature du contrat par les trois ministres, ce 26 janvier.

 CAPTURE D'ECRAN / GOOGLE MAPS
CAPTURE D'ECRAN / GOOGLE MAPS

Depuis la fin de la guerre civile (1975-1990), le secteur libanais de l’électricité a été

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles