Publicité

Émile retrouvé mort au Vernet : “ça fait beaucoup”, l’énorme regret du maire après la tragique découverte

Une découverte si tragique. Le samedi 30 mars 2024, après neuf mois de recherches, les ossements du petit Émile ont été retrouvés dans le Haut-Vernet. Une randonneuse, qui se promenait par hasard dans le secteur, a en effet ramené le crâne de l’enfant à la gendarmerie. Désormais, les enquêteurs doivent passer le secteur au peigne fin pour mettre la main sur les restes du corps de l’enfant mais aussi sur ses vêtements. Dans le vallon des Auches, une soixantaine de gendarmes quadrillent le secteur, qui avait déjà été fouillé. Interrogé par nos confrères du Parisien, François Balique, le maire du Vernet se confie : « On n’a ni la date ni le lieu ni la cause du décès, ça fait beaucoup », indique-t-il, précisant être « surpris » du lieu de découverte, une zone « où passent des chasseurs », « où une coupe d’arbres a eu lieu à l’automne ».

Les habitants du Vernet traumatisés

Et François Balique espère que toutes les questions trouveront un jour des réponses. Malheureusement, il semblerait que ce ne soit pas le cas. « On n’est pas certains de découvrir la cause ou les circonstances de la mort. On a une partie des ossements, on n’aura peut-être pas tous les éléments pour définir les circonstances du décès. », a indiqué la porte-parole de la gendarmerie, Marie-Laure Pezant. Selon elle, il existe « une chance infime » que les enquêteurs soient passés à côté du corps lors des battues. Parmi les personnes qui ont (...)

Lire la suite sur Closer

Ces célébrités qui consomment du CBD
Meghan Markle : cette sentence sans appel prononcée par Elizabeth II lors des obsèques du prince Philip
Mort d’Emile au Vernet : “Si c’était le cas…”, cette précision de taille faite par le maire sur la mystérieuse randonneuse
Qui est le pire ennemi du Capricorne ?
Shannen Doherty proche de la mort : elle renonce à un grand projet et fait un geste fort pour ses proches