• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une élue RN intègre la délégation parlementaire au renseignement

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le logo du Rassemblement national - AFP
Le logo du Rassemblement national - AFP

La députée du Rassemblement national Caroline Colombier (Charente) a intégré la délégation parlementaire au renseignement, qui suit l'activité générale et les moyens des services de renseignement. Une première pour le parti d'extrême droite.

Composée de quatre sénateurs et quatre députés, cette délégation "exerce le contrôle parlementaire de l'action du gouvernement en matière de renseignement", selon le site de l'Assemblée nationale. Ses travaux sont couverts par le secret de la défense nationale. Ses membres sont désignés par le président de chaque assemblée "de manière à assurer une représentation pluraliste".

Une militante de longue date

Selon un relevé de décision jeudi, la RN Caroline Colombier a ainsi intégré la délégation, comme l'a relevé le journal Le Monde.

Agée de 64 ans, la nouvelle députée de la 3e circonscription de Charente est une militante de longue date du Front national, puis du RN.

Le RN, premier groupe d'opposition avec 89 députés, a obtenu plusieurs postes clés dans la nouvelle Assemblée, dont deux vice-présidences.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles