Publicité

Élections européennes : Jean Lassalle conduira la liste des ruraux et des chasseurs

L'ex-député des Pyrénées-Atlantiques conduira la liste "Alliance rurale" aux élections européennes.

Jean Lassalle va conduire la liste des ruraux et des chasseurs aux élections européennes, a annoncé l'ancien candidat à la présidentielle dans un entretien à Ouest-France ce mercredi 6 mars.

L'ex-député des Pyrénées-Atlantiques a scellé une alliance avec Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs. "Jean Lassalle conduira la liste (..) Moi, je serai en troisième position", a déclaré Willy Schraen au quotidien régional, qui cède donc la première place à l'ex-élu béarnais qui selon lui "incarne l'identité culturelle française".

"Il aime la France, ses traditions, et souhaite qu’elles se perpétuent. C’est un combat que je partage", a déclaré de son côté Jean Lassalle au sujet de son colistier.

Ce ralliement de l'ancien député de 68 ans, qui fut proche de François Bayrou avant de s'en éloigner, donne une nouvelle impulsion à la campagne de l'Alliance rurale, qui végétait depuis son lancement début décembre et reste créditée de scores très bas dans les sondages.

"Pas antieuropéens"

Fort de ses 3,13% à la présidentielle de 2022, Jean Lassalle appelle d'ailleurs à "se méfier des études d'opinion" qui ne le donnaient pas aussi haut il y a deux ans.

À trois mois du scrutin européen, les deux têtes d'affiche déroulent au passage leurs principales propositions, à forte coloration nationale: "prêts à taux zéro pour toute installation de nouveaux ou jeunes agriculteurs", prix de l'électricité fixé "sur le coût de revient du mix productif français" ou encore "baisse de la TVA sur les hydrocarbures de 20% à 10 %".

Pour autant, "nous ne sommes pas des antieuropéens", affirme Jean Lassalle, partisan d'une "Europe qui nous protège vraiment et qui arrête de détruire nos métiers, nos cultures et nos modes de vie".

Sur ce credo, plusieurs autres candidats de l'Alliance rurale avaient déjà été présentés en décembre, dont l'ancien rugbyman Louis Picamoles, le maire de Saint-Brès (Hérault) Laurent Jaoul et la "reine d'Arles", ambassadrice des traditions locales, Camille Hoteman.

Concernant le reste de la liste, qui devra comporter 81 noms, "nous n'aurons aucun problème à la composer", assure Willy Schraen, glissant compter "déjà une vingtaine d'exploitants agricoles dans ses rangs".

Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques de 2002 à 2022, est visé par une enquête préliminaire pour viols et agressions sexuelles. Il a été entendu en audition libre par les enquêteurs en novembre dernier.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Jean Lassalle : qui est son épouse Pascale qu’il a rencontrée en boîte de nuit ?