« Les électeurs progressistes sont chez nous », affirme Olivier Véran

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Olivier Véran s'exprime ce samedi dans « Le Parisien ». 
Olivier Véran s'exprime ce samedi dans « Le Parisien ».

À défaut d?une franche entrée en campagne du principal intéressé, l?entourage d?Emmanuel Macron se charge de défendre son bilan et de s?attaquer à la concurrence. Après Édouard Philippe la semaine dernière, c?est le ministre de la Santé Olivier Véran qui affirme dans Le Parisien son engagement auprès du chef de l?État. « Je ferai tout pour qu?Emmanuel Macron soit réélu », a-t-il affirmé au quotidien. Ex-député socialiste, Olivier Véran se pose en homme de gauche dans une campagne menée sur des thèmes de droite, y compris au sein de la majorité.

Pour le ministre, rien d?incompatible. « La gauche aujourd?hui, c?est beaucoup de candidats pour peu de voix, affirme-t-il. Ma conviction, c?est que les électeurs réformistes, progressistes, europhiles n?ont pas disparu : ils sont chez nous. » Olivier Véran défend ainsi le bilan social du quinquennat d?Emmanuel Macron, « avec le dédoublement des classes, l?augmentation des salaires des soignants, le reste à charge zéro sur les soins dentaires, optiques, auditifs, tout ce qu('ils font) pour l?emploi et contre le chômage ».

« Zemmour, c?est la droite de Wauquiez, de Ciotti »

« Je revendique d?avoir été député socialiste en 2012, ajoute-t-il. Mais, à l?épreuve des faits, ce que nous avons réalisé en termes de progrès social est incomparablement supérieur au bilan des gouvernements socialistes. » La suite logique des idées socialistes se situe, selon le ministre, au sein de La République en marche. « Il en va de la politiq [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles